“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Dmitry Rybolovlev va-t-il entrer dans le capital de la SBM ?

Mis à jour le 20/09/2013 à 08:24 Publié le 19/09/2013 à 20:03
En Russie Dimitri Rybolovlev a fait fortune à la tête d’Uralkali, l’un des plus gros producteurs mondiaux d’engrais.

En Russie Dimitri Rybolovlev a fait fortune à la tête d’Uralkali, l’un des plus gros producteurs mondiaux d’engrais. ASM-FC

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Dmitry Rybolovlev va-t-il entrer dans le capital de la SBM ?

Le sauveur de l’ASM pourrait passer du foot à la Société des bains de mer...

Le sauveur de l’ASM pourrait passer du foot à la Société des bains de mer...

Le fleuron de l'hôtellerie et des casinos cherche quelque 650 millions d’euros. Une somme qui doit permettre de rénover totalement l’Hôtel de Paris et de construire sept immeubles, de onze étages maximum, en lieu et place du Sporting d’hiver.

Pour financer cette opération pharaonique, la SBM entend procéder à une augmentation de capital. C’est là que le milliardaire Dmitri Rybolovlev pourrait rentrer en action. Sans être le seul – le nom de Bernard Arnault, patron de LVMH, revient souvent également. Un pôle d’investisseurs devrait se constituer et chacun pourrait prendre 3 à 4 % du capital.

C’est en tout cas de cette manière que Willy de Bruyn, proche conseiller du Russe, administrateur à la SBM et à l’ASM-FC, voit les choses. "Ce serait dans la suite logique des choses" confie-t-il.


Le reportage complet sur iPad ou sur le Journal en ligne


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.