“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Bouygues choisi pour réaliser l'extension en mer à Monaco

Mis à jour le 14/01/2014 à 08:44 Publié le 14/01/2014 à 07:00
L'extension en mer sera construite au droit de l'anse du Portier. Le prince Albert II a finalement choisi Bouygues Travaux Publics pour la réaliser.

L'extension en mer sera construite au droit de l'anse du Portier. Le prince Albert II a finalement choisi Bouygues Travaux Publics pour la réaliser. M.M.

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Bouygues choisi pour réaliser l'extension en mer à Monaco

L’opérateur Bouygues va financer l’intégralité de l’opération de l'extension en mer de Monaco qui prévoit la création, à l’horizon 2025 d’une surface de six hectares au droit de l’anse du Portier

L’opérateur Bouygues va financer l’intégralité de l’opération de l'extension en mer de Monaco qui prévoit la création, à l’horizon 2025 d’une surface de six hectares au droit de l’anse du Portier

L'annonce a été faite à Monaco-Matin par le prince Albert II lundi soir.

Quatre candidats étaient en lice

Sur les quatre candidats initiaux - Vinci Concessions ; Fincantieri ; Terraforma Monaco Gildo Pastor Pallanca avaient aussi répondu à la consultation de départ lancée par la Principauté -, seul Bouygues Travaux Publics et Vinci Concessions étaient encore en lice après examen des dossiers par le gouvernement.

Négociation exclusive pendant 18 mois

Bouygues Travaux Publics va désormais entrer en négociation exclusive avec l'État pour une durée de 12 à 18 mois. La convention finale devra être signée au terme de cette période. En cas d'achoppement des discussions, Vinci Concessions pendra la suite.

À ce stade, il ne faut donc pas espérer en savoir plus sur le projet dont les lignes se dessineront plus clairement au cours de cette période, laquelle permettra au gouvernement princier, comme au consortium, de mettre en adéquation leurs desiderata respectifs.

Une extension évaluée à un milliard d'euro

Des principes clairs ont toutefois été définis dès l'appel public à la concurrence. L'opérateur devra financer l'intégralité de l'opération - rien que la partie extension a été chiffrée à un milliard d'euros - et pourra se payer sur les 60 000 m2 de surfaces vendables (hors loggias, terrasses ou jardins privatifs) qu'il aura le droit de construire dans des immeubles qui ne pourront excéder 10 niveaux.

Préservation des fonds marins

L'ensemble des infrastructures et des réseaux reviendront à la Principauté. L'accent devra être mis sur la préservation des fonds marins, mais aussi sur la création d'un quartier exemplaire sur le plan environnemental qui devra voir le jour à horizon 2025.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.