Rubriques




Se connecter à

Bataille de l'eau à Salernes

L'association de défense des utilisateurs de l'eau à Salernes (ADUES) monte au créneau pour dénoncer le coût jugé exorbitant de l'eau et prôner le passage en régie municipale.

La rédaction Publié le 02/07/2015 à 11:31, mis à jour le 02/07/2015 à 14:32
Bataille de l'eau à Salernes
Tableau comparatif à l'appui, les responsables de l'association se battent pour faire diminuer la facture d'eau des Salernois. Photo Adeline Lebel

L'association de défense des utilisateurs de l'eau à Salernes (ADUES) monte au créneau pour dénoncer le coût jugé exorbitant de l'eau et prôner le passage en régie municipale.

Actuellement, la gestion de l'eau appartient à la SEERC-Suez qui est également délégataire du Syndicat intercommunal des eaux du haut Var/Verdon. Ce que l'association conteste puisque que second nommé vend l'eau au premier, engendrant une hausse de la facture pour les Salernois.

Alors que la négociation d'avenants est annoncée, l'ADUES entend bien y être invitée et, à plus long terme, faire valoir l'intérêt d'un passage en régie pour le service de l'eau.

 

Nicole Fanelli, maire, plutôt favorable au passage en régie lors de son arrivée en 2008, a dû y renoncer faute de moyens, précise-t-elle. Elle n'a pas la même analyse que ses opposants et rappelle qu'à l'époque et à la suite d'une pénurie, la préfecture avait imposé au village une diversification de ses ressources en eau. Ce qui avait engendré de lourds investissements et donc une augmentation du coût de l'eau.

Par ailleurs, le maire indique que les avenants qui doivent être discutés ont fait l'objet de demandes de reports afin d'étudier de près leurs conséquences. Le premier concerne des dispostions réglementaires pour lesquelles un moratoire de 6 mois a été demandé. Le second est inhérent à la consommation insuffisante d'eau qui permet au délégataire de solliciter une augmentation. Il fait l'objet d'une autre demande de report des négociations dans un an.

Mme Fanelli se dit opposé à toute augmentation et précise que le comité de gestion et de contrôle de l'eau aura a discuter de ces questions à plusieurs reprises.

Demain vendredi dans notre édition de Draguignan.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.