“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Annulation de la Prom Gélas: Eric Ciotti saisit "la ministre de l’Écologie"

Mis à jour le 01/05/2014 à 17:12 Publié le 01/05/2014 à 17:00
Des coureurs appellent le 11 mai à une « course pirate ». Un rassemblement de défi sans balisage, sans dossards, sans chronos ni podium. (DR)

Annulation de la Prom Gélas: Eric Ciotti saisit "la ministre de l’Écologie"

Après Christian Estrosi, Eric Ciotti réagit à son tour à l’annulation de la "Prom Gélas", qui devait se tenir le 11 mai, course alliant épreuve cycliste et ski alpinisme, en raison de la demande du parc du Mercantour d’en modifier le parcours.

Après Christian Estrosi, Eric Ciotti réagit à son tour à l’annulation de la "Prom Gélas", qui devait se tenir le 11 mai, course alliant épreuve cycliste et ski alpinisme, en raison de la demande du parc du Mercantour d’en modifier le parcours.

Le président du conseil général "dénonce une lecture trop rigide et souvent idéologique de cette réglementation environnementale qui aboutirait à l’exclusion de facto de toutes activités humaines (...). Il n’est pas acceptable que le Parc national du Mercantour s’oppose, à l’appui d’une interprétation subjective de la réglementation, à une manifestation conviviale sans préjudice pour l’environnement."

Eric Ciotti demande "la réunion extraordinaire du conseil d’administration du Parc national du Mercantour pour faire reconsidérer sa position".

Il a également adressé un courrier à la ministre de l’Écologie, "pour la sommer de se saisir rapidement de ce dossier. Il est urgent que Madame Ségolène Royal donne les instructions nécessaires aux services de l’État pour que cette manifestation puisse se tenir et qu’à l’avenir cette situation ne se reproduise plus."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.