“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDEO. Grève à l'aéroport de Nice: le coup de gueule des agents de sécurité

Mis à jour le 24/05/2014 à 08:44 Publié le 24/05/2014 à 07:00
manif brinks

VIDEO. Grève à l'aéroport de Nice: le coup de gueule des agents de sécurité

Une trentaine de salariés de la Brink´s Security Services manifeste dans le hall du terminal 2 de l'aéroport de Nice, depuis 4h30 ce samedi matin.

Une trentaine de salariés de la Brink´s Security Services manifeste dans le hall du terminal 2 de l'aéroport de Nice, depuis 4h30 ce samedi matin.

Grève à l'aéroport de Nice : le coup de gueule... par nice-matin

Les grévistes entendent protester contre leurs conditions de travail. Ils dénoncent une flexibilité éprouvante de leurs horaires, toujours plus de missions au nom d'une sécurité qui selon eux se fait désormais au "rabais". Ces agents sont en effet chargés du filtrage des passagers à l'embarquement de la porte D de la plateforme azuréenne.

S'ils ont choisi d'exprimer bruyamment leurs revendications à l'occasion du week-end le plus chargé de l'année où se télescopent Grand Prix de Monaco et Festival de Cannes c'est, selon eux, faute d'avoir "été entendus" par leur direction.

Pas de conséquence sur le trafic

La préfecture avait interdit ce rassemblement. Mais à 7h, la police n'y avait pas mis un terme. Il faut dire que les grévistes ont décidé de pas entraver l'embarquement des passagers ce matin. Il ne devrait donc pas y avoir de conséquence sur le trafic. D'autant moins que la Brink´s à manifestement pris les devants en rapatriant des personnels parisiens afin de suppléer à la défection des grévistes niçois.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.