“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDEO. Cannes 2014: Quentin Tarantino, 20 ans après "Pulp Fiction"

Mis à jour le 23/05/2014 à 15:52 Publié le 23/05/2014 à 15:13
Le réalisateur Quentin Tarantino à signer des autographes à ses fans avant d'entrer en conférence de presse.

VIDEO. Cannes 2014: Quentin Tarantino, 20 ans après "Pulp Fiction"

Il y a 20 ans, jour pour jour, Quentin Tarantino recevait la Palme d’or lors du 47e Festival de Film (1994) avec son long-métrage "Pulp Fiction". Il est de retour à Cannes pour présenter le film de clôture du Festival par l'un de ses cinéates fétiches Sergio Leone. Ce vendredi il a donné une conférence de presse.

Il y a 20 ans, jour pour jour, Quentin Tarantino recevait la Palme d’or lors du 47e Festival de Film (1994) avec son long-métrage "Pulp Fiction". Il est de retour à Cannes pour présenter le film de clôture du Festival par l'un de ses cinéates fétiches Sergio Leone. Ce vendredi il a donné une conférence de presse.

>>Cannes 2014: "Pour une poignée de dollars" en clôture, présenté par Tarantino

Avant de répondre aux questions des journalistes, le réalisateur a pris le temps de signer des autographes à ses fans.

Quentin Tarantino, 20 ans après Pulp Fiction par nice-matin

En salle de presse, Quentin Tarantino a déclaré que gagner la Palme d'or était son plus "grand accomplissement".

Pulp Fiction sera projeté en plein air au Cinéma de la Plage ce vendredi soir, à 21h30. Selon Fabrice Leclerc, rédacteur en chef de Studio Ciné Live, le réalisateur devrait y faire une apparition, entouré des acteurs John Travolta et Uma Thurman.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.