“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Venturi: la petite entreprise aux grandes ambitions

Mis à jour le 31/05/2013 à 08:34 Publié le 29/05/2013 à 07:05
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Venturi: la petite entreprise aux grandes ambitions

La société rachetée par Gildo Pallanca Pastor à l’aube des années 2000 s’est imposée comme une boîte innovante.Elle commercialise aussi des voitures de sport version électrique

La société rachetée par Gildo Pallanca Pastor à l’aube des années 2000 s’est imposée comme une boîte innovante.Elle commercialise aussi des voitures de sport version électrique

Venturi, c'est l'histoire d'une petite entreprise qui a bien failli mettre la clé sous la porte mais qui désormais joue dans la cour des grands. La société est placée en liquidation judiciaire en juillet 2000. Gildo Pallanca Pastor, proche du monde automobile - il fait de la compétition - pressent qu'il peut en faire quelque chose. Il la rachète et se tourne vers le secteur de la voiture de sport... électrique.

« C'était risqué puisqu'à l'époque, l'électrique se résumait aux véhicules de livraison, aux transpalettes... En 2004, nous avons présenté le premier modèle sportif, glamour. On n'a pas reçu un accueil exceptionnel en France. Mais on est parti faire le tour du monde et, ailleurs, nous avons rencontré un autre affect. Quelque part, nous avons créé un mouvement planétaire puisqu'énormément d'initiatives sont nées de ce véhicule électrique. Mais dans le même temps on a fait le constat que le marché n'était pas prêt », détaille Gildo Pallanca Pastor.

Une dizaine d'années plus tard, Venturi se retrouve avec un véritable bureau d'études de 35 personnes. « Nous travaillons dans de nombreux domaines liés à la propulsion électrique. Il fallait inventer une voiture de l'ère numérique avec des moyens raisonnables pour une vision à long terme. » Venturi a donc assis ses compétences sur son développement en interne. L'entreprise conçoit et fabrique ses moteurs.

Au-delà de la conception et de la vente de véhicules, Venturi est également une entreprise qui se lance dans de nombreux challenges. Elle s'est engagée depuis 2009 dans un programme de record de vitesse - en véhicule électrique - sur le lac salé de Bonneville aux États-Unis. L'objectif : dépasser les 700 km/h en 2015. « Vis-à-vis de nos clients, cela montre aussi que l'on sait faire des choses que personne ne sait faire », commente Gildo Pallanca Pastor. Ce défi a été possible grâce à la manière sur laquelle a été bâti le projet : il s'agit d'une collaboration entre plusieurs sociétés spécialisées, mais aussi avec des partenaires tels que l'université de l'Ohio.

Rouler en électrique au Pôle

Pour prouver l'efficacité de l'électrique, Venturi a accompli de véritables exploits à l'instar de la traversée de l'Afrique ou encore le trajet Shangaï-Paris.

La petite entreprise ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Elle travaille actuellement sur la mission Antartica.

Le but est de concevoir des engins qui seront adaptés aux conditions polaires. Ils permettront aux scientifiques qui travaillent sur les bases au Pôle de se déplacer plus facilement sans provoquer de dommages à l'environnement. Rien ne semble arrêter la course de Venturi qui n'hésite pas à s'attaquer à des défis toujours plus haletants.

www.venturi.fr


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.