“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Vendredi dans Monaco-Matin: mais à quoi sert donc la sirène du premier mercredi?

Mis à jour le 10/01/2014 à 08:16 Publié le 09/01/2014 à 18:35
Dès qu’on entend la sirène, le réflexe à adopter est de se confiner à l’intérieur et d’écouter la radio. Ne pas téléphoner, pour éviter de saturer les lignes.

Dès qu’on entend la sirène, le réflexe à adopter est de se confiner à l’intérieur et d’écouter la radio. Ne pas téléphoner, pour éviter de saturer les lignes. Jean-François Ottonello

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Vendredi dans Monaco-Matin: mais à quoi sert donc la sirène du premier mercredi?

Chaque premier mercredi du mois, une sirène retentit à midi en Principauté. Il s'agit d'un exercice. Mais que faire si elle sonne "pour de vrai"?

Chaque premier mercredi du mois, une sirène retentit à midi. Il s'agit d'un exercice. Mais que faire si elle sonne "pour de vrai" ?

On la reconnaîtra facilement : trois séquences de son modulé montant et descendant d'une minute entrecoupées par un silence.

Mais qu'est-ce que cela signifie ? Et comment réagir ?
 


A découvrir prochainement dans Monaco-Matin

Chaque premier mercredi du mois, une sirène retentit à midi en Principautré. Il s'agit d'un exercice. Mais que faire si elle sonne "pour de vrai"?

On la reconnaîtra facilement : trois séquences de son modulé montant et descendant d'une minute, entrecoupées par un silence.

Mais qu'est-ce que cela signifie ? Et comment réagir ?


Le reportage complet sur iPad ou sur le Journal en ligne

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.