Rubriques




Se connecter à

Une trentaine de voitures vandalisées à Beausoleil

La brigade de Sûreté urbaine de Menton recherche l'auteur des dégradations d'une série de véhicules et de vols qui se déroulent depuis près de trois semaines aux Moneghetti

Joëlle Deviras Publié le 07/01/2016 à 05:09, mis à jour le 07/01/2016 à 05:09
Des vitres ont été brisées, donnant libre accès dans l'habitacle des véhicules où des effets personnels ont parfois été volés. (DR)

Beausoleil n'a jamais connu cela, affirme la police municipale et le maire Gérard Spinelli. Une trentaine de véhicules ont été vandalisés en près de trois semaines dans le quartier des Moneghetti, notamment avenue Paul-Doumer, rue Victor-Hugo, avenue Jean-Bouin et dans des parkings d'immeubles. Des vols ont également été commis à l'intérieur des voitures dont les vitres ont été brisées ou les portières fracturées.

Bientôt une vidéosurveillance

Et depuis la semaine de Noël, impossible de mettre la main sur l'auteur de ces actes commis la nuit, principalement le week-end. Le maire lui-même était sur le terrain hier matin pour tenter d'élucider le mystère… « Nous mettons tout en œuvre pour aider la police nationale », souligne Gérard Spinelli.

 

Mais dans ce quartier, pas de caméra. Un système de vidéosurveillance doit être opérationnel au cours du premier semestre de cette année dans le cadre d'un projet d'installation de vingt-deux caméras de dernière génération à travers toute la ville.

De son côté, la brigade de Sûreté urbaine de Menton poursuit donc l'enquête. De nombreuses plaintes ont été déposées pour dégradations et vols.

Avant d'arrêter l'auteur des méfaits, la police rappelle aux propriétaires de véhicules qu'ils doivent, autant que possible, fermer les portes et barrières et/ou modifier les codes d'accès des immeubles. À noter par ailleurs qu'il est prudent de ne rien laisser dans les voitures.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.