Rubriques




Se connecter à

Une tour de 22 étages en préparation à Monaco

L’édifice devrait être bâti en lieu et place de six villas dans le quartier Saint-Roman. Le Conseil communal s’est prononcé favorablement sur ce projet d’urbanisme

CEDRIC VERANY Publié le 18/07/2013 à 07:05, mis à jour le 18/07/2013 à 08:03
Une tour de 22 étages en préparation rue des  - 21909066.jpg
La maquette de la tour, dévoilée mardi soir au Conseil communal pour ce projet qui prendra son assise au 1bis de la rue des Giroflées. Franck Fernandes

L’édifice devrait être bâti en lieu et place de six villas dans le quartier Saint-Roman. Le Conseil communal s’est prononcé favorablement sur ce projet d’urbanisme

Les giroflées sont des petites fleurs qui poussent souvent en massif, à l'odeur suave. Pour les habitants de la rue qui porte leur nom à St Roman, les Giroflées devient le nom d'une tour de 22 étages en préparation dans ce quartier. Un projet développé par la S.A.M du Parc (filiale du groupe de Michel Pastor) et dessiné par l'architecte français Jean-Michel Wilmotte, qui a imaginé une tour aux lignes arrondies à plusieurs facettes.

À l'intérieur, l'ensemble devrait rejoindre le style des immeubles grand luxe qui poussent à Monaco ces dernières années (tour Simona, MC Tower, tour Odéon) : 73 appartements de haut standing, entourés d'un spa, de locaux commerciaux, d'unfamily center.

 

Ainsi que deux piscines installées sur le toit de presque 100 m2 chacune.

Édifice contemporain

Avec six voix pour, une contre et deux abstentions, le Conseil communal a validé mardi soir ce projet d'urbanisme. S'abstenant, Christian Raimbert a déploré « la disparition de charmantes villas ».

Car, pour aboutir, il faudra détruire six villas situées au 1bis, 7,8,10,12 et 14 de la rue des Giroflées. Libérant ainsi une parcelle de 2 493 m2 entre cette rue étroite et le boulevard du Ténao.

Ces villas n'entraient apparemment pas dans le schéma de préservation que le gouvernement avait souhaité il y a quelques années pour quelques bâtisses de ce quartier.

Pour l'instant, le calendrier du chantier et des travaux n'est pas arrêté. A terme, la tour des Giroflées devrait être un phare contemporain avec des façades mêlant le verre et le gris anthracite. Au final, l'édifice devrait avoir une emprise au sol de 747 m2. En sous-sol, 200 places de parking seront creusées. Enfin la S.A.M du Parc entend donner à ce projet la certification « BREEAM », prônant une démarche environnementale au bâtiment et à sa construction.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.