“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une nuit de gala pour le Liban

Mis à jour le 29/12/2011 à 08:32 Publié le 11/08/2011 à 00:00
Le prince souverain, Bouran Bouery et Nour Tabbah, lauréate du concours de dessin organisé l'an dernier en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)	(Photo DR).

Une nuit de gala pour le Liban

Jeudi 1er septembre, la salle Empire de l'hôtel de Paris va accueillir la soirée des « Amis du Liban »

Les « Amis du Liban » organisent leur traditionnelle soirée de gala ce jeudi 1er septembre, sous les ors de la salle Empire de l'hôtel de Paris.

L'association fondée et présidée par Bouran Bouery, n'a de cesse, depuis 2005, d'œuvrer en faveur de la population libanaise. Cette soirée sera l'occasion de remercier ses bienfaiteurs mais aussi de favoriser son action sur le terrain.

Pour rajouter à la brillance de cette manifestation, la Maison Chopard a tenu cette année encore, à parrainer l'événement, assistée de la Maison du Voyageur (haute joaillerie libanaise). Les décorateurs Décoflamme et Fleurisia apporteront comme à l'accoutumée, leurs notes fleuries à l'ensemble.

Élégance et nostalgie libanaise

Joumana Bou Eid et Marc Toesca présenteront un programme placé sous le signe de l'élégance et de la nostalgie libanaise. En effet, le chanteur libanais, Nicolas Saade Nakhle donnera de la voix, tandis qu'une présentation de bijoux éblouira les nombreux convives.

« Les Amis du Liban » ont eu une année fort chargée en événements moins prestigieux mais tout aussi efficaces. Ainsi, les bénéfices du gala précédent ont permis d'effectuer des actions concrètes dans le domaine de la santé. On compte parmi elles, la prise en charge du traitement de personnes souffrant de graves pathologies.

L'éducation n'a pas été laissée au hasard. En partenariat avec des associations présentes sur place, « les Amis du Liban » ont facilité la création d'une école dans la banlieue de Chatila où de nombreux enfants vivent dans la rue.

Les « Amis » ne sont pas sectaires

Mais les « Amis » ne sont pas sectaires. Leur but est de faire avancer les choses. Les projets débutés les années antérieures sont pérennisés dans le temps. Les membres de l'association se rendent régulièrement sur place. Un exceptionnel échange permettant une réelle efficacité dans les actes.

La marraine des « Amis du Liban », Safia Al Rashid, a visité le centre d'oncologie et de pédiatrie intensive de l'hôpital Rafik Hariri, financé par eux. Ils sont également venus en aide à Haïti en récoltant 48 000 euros, dans le cadre du Monaco Collectif Humanitaire.

Mais leurs actions se portent aussi dans une zone plus proche : Nice et ses alentours. On a pu voir les membres de l'association en octobre dernier venir en aide aux sans-abri.

Cette Nuit du Liban sera celle avant tout du Cœur. L'intégralité des bénéfices va servir à financer d'importants projets humanitaires au Liban, notamment la réhabilitation d'un centre de santé des Nations Unies en faveur des réfugiés palestiniens.

Un merveilleux message en faveur de la paix à travers le monde.


Savoir +

«Les Amis du Liban », 29 avenue de Grande-Bretagne, 98 000 Monaco, tél/fax +377.93.50.25.85. e-mail : info@lesamisduliban-monaco.org


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct