“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Une femme décède des suites d'une blessure par arme à feu au Cannet, un suspect en détention

Mis à jour le 08/06/2020 à 06:05 Publié le 08/06/2020 à 06:10
Jeudi après-midi, un coup de feu a suscité l’émoi dans la rue Simiane. Peu après, l’artère était bouclée et après intervention des secours, un homme était interpellé dans la résidence des Cyprès.

Jeudi après-midi, un coup de feu a suscité l’émoi dans la rue Simiane. Peu après, l’artère était bouclée et après intervention des secours, un homme était interpellé dans la résidence des Cyprès. Photos DR et Clément Tiberghien

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une femme décède des suites d'une blessure par arme à feu au Cannet, un suspect en détention

Un coup de feu qui claque soudain, en tout début d’après-midi jeudi dernier. Vers 14h30, l’alerte est donnée au centre de police municipale du Cannet.

À quelques centaines de mètres de là, au rez-de-chaussée d'un petit immeuble (R+1), situé au 10 de la rue Simiane, une femme aurait été grièvement blessée.

L’artère est alors bouclée, et les forces de l’ordre sont rapidement sur place. De même que les pompiers, à bord de trois véhicules d’intervention.

Un témoin anonyme aurait aperçu un individu jeter une arme dans le jardinet voisin, avant toute intervention. Toujours est-il qu’à l’arrivée des policiers municipaux dans la résidence Les Cyprès, la victime, touchée au thorax, gît au sol mais est encore consciente.

Le "tireur" plaide le coup de feu accidentel

Hélas, malgré tous les efforts prodigués par les secours, elle décédera rapidement de ses blessures. Un homme est également présent, dans cet appartement de rez-de-chaussée, en possession d’un fusil de chasse à canon scié.

Interpellé et menotté sans résistance, ce dernier aurait expliqué avoir manipulé son arme, et le coup serait parti par accident en direction de la femme qui partage son logement.

Toute l'artère était bouclée.
Toute l'artère était bouclée. Photo DR

Une hypothèse que les enquêteurs de la police nationale vont devoir vérifier en profondeur, puisque le Parquet de Grasse a ouvert une information judiciaire pour homicide. Reste à savoir s’il est volontaire ou non.

À cet égard, l’autopsie qui doit être pratiquée prochainement sur la victime sera peut-être déterminante.

Selon une source proche de l’enquête, le couple vivait là depuis quelque temps, mais n’était pas, ou plus, concubin. Déféré au Parquet de Grasse samedi, le suspect a été placé en détention préventive.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.