“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Une expo du centre Pompidou au Grimaldi Forum

Mis à jour le 29/05/2012 à 07:58 Publié le 29/05/2012 à 07:06
Ariane Coulondre (à gauche ), la commissaire de l'exposition, a travaillé de concert avec Sylvie Biancheri, directeur général du Grimaldi Forum.	(Ax.T.)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une expo du centre Pompidou au Grimaldi Forum

L’événement de l’été fera la part belle à l’art contemporain dans tout ce qu’il a de plus gigantesque. Il est le fruit d’une collaboration avec le Centre Pompidou

L’événement de l’été fera la part belle à l’art contemporain dans tout ce qu’il a de plus gigantesque. Il est le fruit d’une collaboration avec le Centre Pompidou

Une exposition sur-mesure au Grimaldi Forum. L'idée est pertinente alors autant utiliser au maximum l'espace Ravel. C'est bien ce qu'ont décidé les organisateurs de l'événement de cet été. « Extra Large » fera donc la part belle, du 13 juillet au 9 septembre, à l'art contemporain version monumentale. Tout cela a été possible grâce à la collaboration du Centre Georges Pompidou. «Il a l'habitude de prêter des expositions toutes faites mais celle-ci a été conçue exprès pour le Grimaldi Forum », s'enorgueillit Sylvie Biancheri, son directeur général.

Une cinquantaine d'œuvres ont donc été minutieusement sélectionnées dans les réserves du Musée national d'art moderne, autour de la thématique du gigantisme.

Lecture transversale

L'objectif est de proposer au spectateur une lecture transversale de l'art contemporain des XXe et XXIe siècles. «La monumentalité n'est pas l'apanage de cette période, précise la commissaire de l'exposition, Ariane Coulondre. Mais le propos de cette exposition est de montrer comment, au XXe siècle, le grand va être repris et comment ses significations vont évoluer.»

La scénographie tient une place primordiale dans l'événement. Une approche thématique a été retenue pour faciliter la lecture d'« Extra Large » au public.

Dans un premier temps, un cabinet d'art graphique va s'attacher à dévoiler le travail des artistes d'avant-garde, au premier rang desquels Matisse, qui cherchent à libérer leur création du cadre du tableau ou du socle de la sculpture.

Dans un deuxième temps, au fil des différentes sections, le spectateur sera plongé au cœur de l'œuvre d'art, au milieu de formats panoramiques. Parfois l'agrandissement va conférer un caractère héroïque et étranger au sujet qu'il représente. D'autres fois, c'est l'espace physique de l'observateur qui sera englouti par des formats panoramiques.

Publicité et cinéma

Un chapitre est, quant à lui, dédié à la publicité et au cinéma, considérés comme deux modèles de la représentation agrandie. Mais le monument renvoie aussi à la question du souvenir, ne serait-ce que par son étymologie. On y retrouve des questions existentielles, politique, religieuses. L'œuvre de Christian Boltanski présente les reliques laïques de son existence en utilisant des données autobiographiques. La notion d'accumulation est perçue comme le reflet de la durée de l'existence humaine.

Les spectateurs sont invités à se promener dès le 13 juillet au gré des 3 500 m² de l'espace Ravel pour un voyage au cœur d'un monde de géant. Les enfants pourront également assister à des ateliers du 16 au 27 juillet.

 


Savoir +
Exposition Extra Large. Du 13 juillet au 9 septembre au Grimaldi Forum. Ouvert tous les jours de 10 heures à 20 heures, nocturne les jeudis jusqu'à 22 heures. Tarif : 12 €. Gratuit moins de 18 ans. Groupes, seniors et étudiants : 8 €.

Rens. 99.99.30.00.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.