“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Une explosion florale sur les terrasses du casino à Monaco

Mis à jour le 08/05/2012 à 18:47 Publié le 06/05/2012 à 07:13
Lisa et Tiffany, 12 ans, aiment beaucoup les roses à tel point qu'elles ont du mal à choisir leur préférée. Vous avez jusqu'à demain soir pour les admirer ou les acheter.

Lisa et Tiffany, 12 ans, aiment beaucoup les roses à tel point qu'elles ont du mal à choisir leur préférée. Vous avez jusqu'à demain soir pour les admirer ou les acheter. Eric Dulière

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une explosion florale sur les terrasses du casino à Monaco

Entre le 45e concours international de bouquets, le 15e salon Rêveries sur les jardins et concours de roses, les jardiniers en herbe ne savent plus où donner de la tête

Entre le 45e concours international de bouquets, le 15e salon Rêveries sur les jardins et concours de roses, les jardiniers en herbe ne savent plus où donner de la tête

Trois événements regroupés en un même lieu, sur des thèmes liés aux plantes. De quoi séduire ceux qui ont la main verte et les inciter à venir admirer les stands sur les terrasses du casino. Le 45e concours international de bouquets, le 15e salon Rêveries sur les jardins et le 1er concours international de roses enchanteront les jardiniers amateurs et avertis jusqu'à ce soir. Le Garden Club de Monaco est une figure incontournable lorsqu'il s'agit d'évoquer les fleurs. Chaque année, il envoûte les visiteurs et n'en finit pas de susciter les vocations.

Hier, en fin de matinée, les participants au concours de bouquets s'affairaient. On coupe, on taille, on dispose, on replace… La tension est palpable. Chacun est concentré sur sa tâche. Plus que quelques minutes avant de ranger les outils et de faire place nette pour la visite des jurés. Les bruits des ciseaux et sécateurs se joignent aux directives lancées par les concurrents stressés. Les photographes un peu tête en l'air se font houspiller : «Attention à votre sac ! Vous avez frôlé la table ! »

Un choix difficile

Ils ont tous laissé parler leur créativité. Les fleurs de mille espèces laissent flotter une douce odeur sucrée au-dessus de cette fourmilière. Dernières vaporisations d'eau, ultimes vérifications par rapport aux croquis et une voix retentit. Il faut faire place nette. Plus tard, les jurés passeront entre les allées aux côtés de la princesse Caroline. Leur choix a été particulièrement difficile tant les bouquets étaient travaillés. Finalement, ils sont confrontés chaque année au même dilemme.

Du côté des jardins, l'ambiance est plus détendue. Ici les visiteurs trouvent de quoi décorer leur maison ou leur terrasse. Ils peuvent ramener un petit souvenir de cette escapade florale : un foulard, un sac, un cactus. La trentaine d'exposants a croisé les doigts toute la journée pour que la météo soit clémente. Sauf que le ciel n'en fait parfois qu'à sa tête, espérons juste qu'il ne les arrose pas cet après-midi.

Oeuvre de charité

Pour la première fois, un concours de roses s'est tenu dans le cadre du salon Rêveries sur les jardins. L'horloger monégasque Yves Piaget est à l'initiative de l'événement. Le passionné a voulu montrer le travail des « créateurs » de roses. 67 variétés sont présentées. Et cerise sur le gâteau, les visiteurs peuvent repartir avec un pot moyennant 20 euros. Les bénéfices financeront une œuvre de charité.

 


Le palmarès

45e Concours international de bouquets
Catégorie 1a : Jardin à l'italienne :
or : Maddalena Bragoni & Grazia Guiddo
argent : Tiziana Vicentini

Catégorie 1b / Jardin à l'italienne:
or : Carla Raffa & Vanna Tacchi
argent : Anna-Maria Rossini Folco & Marcella Boero
bronze : Giovanna & Franco Stupazzini

Catégorie 2 / Jardin à la française
or : Simone Prouzet
argent : Donatella Liccardi
bronze : Colette Reynaud

Catégorie 3 / Jardin à l'anglaise
or : Carol Del Becaro
argent : Maura Rossi Eleonora
bronze : Margherita Conrad Galbo

Catégorie 4 / Jardin japonais
or : Claire Erny
argent : Sin-Minh Lu
bronze : Thi Ngoc Dung Tran-Nguyen
mention : Miriam Giordano

Catégorie 5 / Jardin d'hiver (décor de table pour un buffet)
or : Enriso Barla
argent : Thê Hông Tang
bronze : Carla Vacchino
mention : Franca Gurnari

Catégorie 6 / Jardin vertical
or : Daniela Pallavicini
argent : Maria-Teresa Tramontano
bronze : Le Vi Nguyen
mentions : Barbara Leso, Marcella Boeri

Catégorie 7 / Une roseraie
or : Mirella Scianda
argent : Giuliana Maiano
bronze : Silvana Lanza
mentions : Noëlle Berthelot, Emanuela Scola

Catégorie 8 / Jardin Méditerrannéen
or: Carmela D'Agostino
argent : Anna Porcellana
bronze : Marinella Verrengia
mention : Annie Riant

Catégorie 9 / Jardin secret
or : Cristina Busnelli Gurnari
argent : Eridana Romano, Maurizia Giuriolo
bronze : Hervé Cognier, Chantal Lupi
mentions : Adriana Pallavicini, Anaïs Masnaghetti

Palmarès des prix spéciaux :
Prix de l'originalité dans l'interprétation : Tiziana Vicentini
Prix de l'élégance dans la composition : Annamaria Folco Rossini &
Marcella Boero
Prix de l'humour : Evelyne Wiesner
Prix de l'originalité dans le choix des matériaux : Eridana Romano
Prix de l'harmonie des couleurs : Pino Formica
Prix charme : Maurizia Giuriolo
Prix de la meilleure décoration florale : Daniela Pallavichini
Prix Princesse Grace de Monaco : Cristina Busnelli-Gurnari

La princesse Caroline en compagnie de membres du jury.
Une explosion florale  sur les terrasses du c - 16886086.jpg
Une explosion florale  sur les terrasses du c - 16886085.jpg
Une explosion florale  sur les terrasses du c - 16886088.jpg

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.