Une enseignante "menacée" après une question sur l'existence du Père Noël

Une enseignante a fait douter les élèves d'une classe de CE2-CM1 sur l'existence du Père Noël. Les parents ayant eu écho de cet épisode et très mécontents de la réponse apportée, ont envoyé plusieurs messages "insultants" à l'enseignante qui a finalement décidé de déposer plainte.

La rédaction Publié le 26/11/2022 à 14:08, mis à jour le 26/11/2022 à 14:08
Une plainte a été déposée par l'enseignante après la réception de ces messages pour "menaces envers un agent chargé d'une mission de service public".  Photo F. C.

"Le père Noël existe-t-il?" voilà la question d'un élève de la classe de CE2 - CM1 qui a fait polémique dans cette école du Gard. 

La réponse apportée par l'enseignante à cette question "délicate" ne semble pas avoir fait l'unanimité auprès des parents. Suite à cette question, elle aurait reçu des messages de parents très contrariés qui l'ont accusé d'avoir révélé aux enfants que le Père Noël n'existait pas.

Une plainte a été déposée par l'enseignante après la réception de ces messages pour "menaces envers un agent chargé d'une mission de service public". 

"Chacun est libre d'y croire ou non"

Il est cependant difficile de connaître la teneur exacte des propos de la maîtresse. Selon nos confrères de BFMTV, qui ont pu contacter un parent d'élève dont l'enfant avait livré un récit de la scène, l'enseignante aurait simplement répondu "que chacun était libre d'y croire ou non".

Après cela, elle aurait reçu des messages insultants de quatre parents sur le groupe Whatsapp de la classe et surtout des menaces de la part de deux mères de famille.

Selon nos confrères du Midilibre, deux femmes ont écopé d'un rappel à la loi mais une autre plainte aurait été déposée ce mercredi 23 novembre, cette fois-ci par l'une des mères qui accuse l'enseignante de violences. Selon BFM, il lui serait reproché d'avoir attrapé un élève par le poignet.

L'institutrice, qui exerce depuis 36 ans et qui venait d'être affectée dans cette école à la rentrée de septembre, est depuis l'incident en arrêt maladie.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.