“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Une "cuvée" de vins d'exception aux enchères à Monaco

Mis à jour le 27/12/2014 à 14:48 Publié le 27/12/2014 à 07:18
Parmi les lots, ce coffret de douze bouteilles de Château Lafite-Rothschild de 1982, estimé entre 20 000 et 22 000 euros, soit près de 1 800 euros la bouteille.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une "cuvée" de vins d'exception aux enchères à Monaco

La vente d’une cave singulière d’un collectionneur parisien discret est prévue ace samedi à partir de 14h30 au Café de Paris. Un petit événement dans le monde des amateurs de vins

La vente d’une cave singulière d’un collectionneur parisien discret est prévue ace samedi à partir de 14h30 au Café de Paris. Un petit événement dans le monde des amateurs de vins

Le vendeur a tenu à rester secret. On sait qu'il est Français et qu'il réside en région parisienne. Mais nous n'en apprendrons pas davantage sur son identité. Ce qu'on sait en revanche, c'est qu'il est amateur de grands vins. Et son extraordinaire cave, finement approvisionnée pendant un demi-siècle sera mise aux enchères aujourd'hui en Principauté.

Le commissaire-priseur est le Cannois, Jean-Pierre Besch, dont l'étude est première maison de vente en France pour les vins depuis dix ans.

Il a choisi la Principauté « pour faire l'événement »afin de disperser cette cave d'exception. Qui compte environ 1 300 bouteilles et dont la recette pourrait atteindre 1,5 million d'euros.

Grands formats

« La particularité de cette cave est qu'elle ne contient que des grands crus, et souvent de très grands formats devenus introuvables » continue Jean-Pierre Besch. Parmi les musts de cette vacation : 620 bouteilles de Mouton-Rotschild, 472 bouteilles de Petrus, 374 bouteilles de Château Yquem.

Un défilé de signatures et de grands crus pantagruélique pour les amateurs de vins. « Toujours les grands noms sont réunis » continue le commissaire-priseur, « dont beaucoup achetés directement auprès des négociants bordelais ».

Parmi les 1 300 bouteilles, les enchères s'ouvrent à tous les prix. On en retrouve certaines estimées à 100 euros, puis une large part entre 500 euros et 1 000 euros.

Jusqu'à des sommets. Comme cet exceptionnel « carré d'as » composé de quatre double-magnums de Château Latour, Château Margaux, Château Haut-Brion et Petrus, présenté dans le catalogue de la vente entre 28 000 et 32 000 euros à l'estimation. Ce lot 425 devrait, à coup sûr, affoler les enchères.
 


 

Savoir +

 

La vente est prévue au Café de Paris à Monaco à partir de 14 h 30. Renseignements : www.cannesauction.com


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.