“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Une citerne de 11.000m3 mise à la disposition de vos robinets

Mis à jour le 03/12/2013 à 15:16 Publié le 03/12/2013 à 07:07
La citerne, pourtant géante, peut être vidée et remplie jusqu'à trois fois par jour en haute saison.

La citerne, pourtant géante, peut être vidée et remplie jusqu'à trois fois par jour en haute saison. O.P.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une citerne de 11.000m3 mise à la disposition de vos robinets

La plus importante citerne d’alimentation de la région, qui dessert une bonne partie de l’Est du département, a été totalement remise à neuf. Elle est le relais entre la Roya et le consommateur

La plus importante citerne d’alimentation de la région, qui dessert une bonne partie de l’Est du département, a été totalement remise à neuf. Elle est le relais entre la Roya et le consommateur

Incroyable cheminement de l'eau. Il est vrai que nous sommes particulièrement chanceux dans nos contrées. La quête incessante du précieux or bleu paraît loin derrière nous. Et pourtant, le simple de geste d'ouvrir un robinet nécessite une incroyable logistique qui a pris source en 1967, au moment où gouvernements italiens et français ont signé un accord pour l'utilisation des eaux de la Roya.

C'est la ville de Menton qui a été autorisée à créer un captage qui permet aujourd'hui de prélever jusqu'à 400 litres par seconde (un peu moins de 1 500 litres par seconde le sont à destination de la province italienne voisine) dans la nappe phréatique.

Propulsée à 300 m d'altitude

Mais bien sûr, il faut acheminer cette eau. Et c'est là que les choses se compliquent puisque, après avoir été conduite jusqu'à la station de la Bévéra, elle doit être propulsée à plus de 300 mètres d'altitude (grâce à une pression de 30 bars) pour alimenter la plus importante citerne de la région, celle de Cima di Gavi située sur la commune de Vintimille, qui affiche fièrement une capacité de 11.000 m3. Un conteneur gigantesque qui vient d'être totalement remis à neuf grâce à des travaux particulièrement complexes (lire par ailleurs). Une cuve géante qui peut se vider et se remplir jusqu'à trois fois par jour en pleine saison. C'est ensuite la gravité, tout simplement, qui permet à cette eau d'être acheminée vers d'autres réservoirs, évidemment plus petits. Puis vers les réseaux tenus par le Siecl (Syndicat intercommunal des eaux des corniches et du littoral), Véolia, ou encore la Société Monégasque des Eaux pour la Principauté, qui permettent finalement d'alimenter nos robinets.

Piloté depuis NIce

Ce réseau d'alimentation est bien sûr totalement sécurisé. Piloté entièrement par des automates depuis une centrale basée à Nice, il permet, en cas de problème du côté du captage de la Roya, d'y adjoindre les eaux de La Vésubie. Des eaux qui sont d'ailleurs jugées d'une qualité exceptionnelle par les spécialistes et qui ne sont traitées (avec des doses très légères de chlore totalement inoffensives pour la santé) que pour des raisons de transport.

Une aventure bien longue donc pour cet or bleu qui n'arrive décidément pas dans nos domiciles par hasard. Y penser de temps en temps peut certainement éviter bien souvent de le gaspiller.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.