“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une batterie de mesures contre la cybercriminalité

Mis à jour le 29/10/2016 à 05:10 Publié le 29/10/2016 à 05:10
Idée du projet de loi : « Garantir la sécurité technologique  » en Principauté, explique Serge Telle, le ministre d'État.

Idée du projet de loi : « Garantir la sécurité technologique » en Principauté, explique Serge Telle, le ministre d'État. N.H.-F.

Une batterie de mesures contre la cybercriminalité

Le Conseil national s'est penché sur la criminalité sur le web, jeudi soir en séance. En adoptant un projet de loi qui prévoit, d'un côté, des mesures préventives, et de l'autre, un volet pénal

C'était il y a une semaine. Vendredi dernier, des géants du web, de Twitter à eBay, sont victimes d'une attaque informatique. Même chose pour des médias comme CNN ou le New York Times. Pendant plusieurs heures, impossible d'accéder à ces sites, du moins sur la côte Est des Etats-Unis.

Hasard du calendrier, jeudi soir, les conseillers nationaux ont adopté à l'unanimité un projet de loi relative à la lutte contre la criminalité technologique. Objectif : apporter « une réponse juridique à la problématique de la criminalité technologique en intégrant en droit monégasque les outils nécessaires à l'appréhension des diverses dimensions de cette forme particulière de criminalité », explique...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct