Rubriques




Se connecter à

Une attaque au couteau lors d'une convention politique fait un mort en Suède, le suspect serait un néo-nazi

Un homme de 33 ans a été arrêté peu après avoir poignardé à mort une femme lors d'un événement annuel rassemblant les principaux responsables politiques suédois. Selon la presse, il aurait des liens avec l'ultra-droite.

AFP Publié le 07/07/2022 à 06:55, mis à jour le 07/07/2022 à 06:33
La police et les secours tentent de porter secours à une femme poignardée à Visby, sur l'île suédoise de Gotland, le 6 juillet 2022 TT News Agency/AFP / Henrik Montgomery

La police suédoise a annoncé mercredi qu'une femme d'une soixantaine d'années avait été tuée dans une attaque au couteau en plein jour sur l'île de Gotland, où les principaux responsables politiques du pays sont réunis pour un événement annuel.

"Malheureusement, je peux vous annoncer qu'une femme a succombé à ses blessures", a déclaré Fredrik Persson, chef de la police de Gotland, lors d'une conférence de presse où il a été précisé que l'agression s'est produite peu avant 14h00 à Visby, la seule ville de l'île.

Il a annoncé qu'un homme de 33 ans avait été arrêté peu après les faits et qu'il était soupçonné de meurtre.

La police arrête un homme soupçonné d'avoir poignardé une femme à Visby, sur l'île suédoise de Gotland, le 6 juillet 2022 TT News Agency/AFP / Henrik Montgomery.

"Une enquête approfondie est en cours. Il s'agit notamment d'établir le mobile et les antécédents de la personne arrêtée", a poursuivi le chef de la police.

Il a ajouté que les enquêteurs se penchaient sur une série de questions "puisque cela s'est produit dans un lieu très public, où il y avait beaucoup de monde dans le centre de Visby en milieu de journée".

La police n'a pas souhaité s'exprimer sur le mobile, bien que M. Persson ait admis qu'un motif politique ne pouvait être exclu à ce stade précoce de l'enquête.

Suède AFP.

La police a aussi indiqué qu'elle ne pensait pas que les événements étaient liés à la semaine d'Almedalen, un événement annuel rassemblant l'élite suédoise et où les partis politiques présentent souvent leur nouvelle politique et lancent leurs campagnes.

Le journal Expressen a rapporté que le suspect aurait des liens avec le groupe néo-nazi NMR, ce que la police n'a pas voulu le confirmer.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.