“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Une assemblée générale en demi-teinte pour la SBM

Mis à jour le 15/09/2012 à 09:08 Publié le 15/09/2012 à 07:11
Jean-Louis Masurel, administrateur-délégué et Jean-Luc Biamonti, président du CA de la SBM restent prudents sur l'avenir même si le groupe semble avoir stoppé sa chute.

Jean-Louis Masurel, administrateur-délégué et Jean-Luc Biamonti, président du CA de la SBM restent prudents sur l'avenir même si le groupe semble avoir stoppé sa chute. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une assemblée générale en demi-teinte pour la SBM

Quatre mois après l’annonce du déficit record de 33 millions d’euros, le groupe semble avoir arrêté l’hémorragie mais la prudence est toujours de mise

Quatre mois après l’annonce du déficit record de 33 millions d’euros, le groupe semble avoir arrêté l’hémorragie mais la prudence est toujours de mise

Faut-il voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ? Pour les pessimistes, la SBM est toujours dans la zone rouge et il n'y aura évidemment pas de dividendes distribués cette année. C'est ce qu'ont approuvé les actionnaires présents lors de l'assemblée générale, qui s'est tenue hier, en fin de matinée, à l'hôtel Hermitage.

Pour les plus heureux, la situation est tout de même moins dramatique que ce que les dirigeants avaient prévu. Le chiffre d'affaires remonte et grâce à une saison touristique exceptionnelle qui renoue avec les années pré crise l'hôtellerie est en progression.

«On résiste bien dans un environnement difficile. L'hébergement et la restauration se portent bien. Les jeux, quant à eux stagnent mais ne chutent plus», a précisé Jean-Luc Biamonti, président du Conseil d'administration de la SBM. Le plan Renaissance engagé en février 2012 semble donner ses premiers résultats, « notamment avec le réaménagement du casino qui a participé indéniablement à la hausse de sa fréquentation. »

Le premier employeur de la Principauté est encore en difficulté mais les résultats de l'exercice du deuxième trimestre 2012 (qui seront dévoilés le 30 septembre) devraient être meilleurs que le triste record de déficit atteint en avril: plus de 33 millions d'euros.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.