“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un tour du monde en vingt-cinq crèches à Monaco

Mis à jour le 24/12/2014 à 07:52 Publié le 24/12/2014 à 07:49
Fabienne Mourou et Fabienne Guenoun, présidente de l'Association du Rocher, devant les crèches installées en face du Ministère d'État.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un tour du monde en vingt-cinq crèches à Monaco

Fabienne Mourou expose, pour la première fois, quelques-unes des 240 crèches qu’elle a accumulées au fil du temps. Un parcours spirituel mais aussi ethnologique à Monaco-ville

Fabienne Mourou expose, pour la première fois, quelques-unes des 240 crèches qu’elle a accumulées au fil du temps. Un parcours spirituel mais aussi ethnologique à Monaco-ville

Des santons les plus minuscules comme dans le Godillot du Poilu, aux personnages les plus majestueux comme les Vénitiens en face du ministère d'État, les crèches se déclinent, à Monaco-ville, dans tous les genres, selon les époques et les horizons.

Un parcours a été conçu à l'initiative de Fabienne Mourou et de Fabienne Guenoun, présidente de l'association du Rocher. Vingt-cinq crèches sont exposées au total, quinze à Monaco-ville, dix dans trois hôtels de la SBM. Cela représente six mois de travail, des démarches administratives aux installations.

Chemin spirituel et pédagogique

Mais Fabienne Mourou a de quoi surprendre le public durant de nombreuses années. « Ma mère avait commencé une collection,explique-t-elle. J'ai moi-même acheté des crèches au travers de mes voyages et selon les opportunités. D'autres m'ont été offertes. Chaque crèche raconte l'histoire et la culture d'un pays. Les plus simples comme les plus riches sont merveilleuses de créativité. Au total, j'en possède 210 ! C'est une passion que j'ai souhaité partager avec le plus grand nombre. »

Et il faut croire que la passion est communicative. Quatre artistes du Rocher ont ainsi participé aux décors : Edyta Sroczynska, Agathe Poniatowski, Claudie Gasparotti et David Shilling. Comme quoi le Rocher sait encore révéler des secrets…

 


Le parcours à Monaco-Ville

- Parvis du ministère d’État : « Le chalet de l’Europe » avec la crèche du Godillot du Poilu, la crèche russe orthodoxe et la crèche vénitienne.
- Angle du Conseil national : « La crèche provençale ».
- Place de la mairie : « Le chalet des continents africain et sud-Américain ».
- La Chapelle de la Miséricorde : « La crèche d’Assise ».
- L’Allée Jean-Paul II : « Le chalet avec La crèche polonaise en paille ».
- Dans le chœur de la cathédrale : « Crèche de Bethléem en bois d’olivier ».
- Place du Palais : « La crèche provençale et les vieux métiers » de la collection privée du prince Albert II.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.