“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un surfeur décède après avoir été attaqué par un requin en Australie

Mis à jour le 18/05/2021 à 07:52 Publié le 18/05/2021 à 07:08
En 2020, 26 attaques ont été dénombrées en Australie, dont huit qui se sont avérées fatales.

En 2020, 26 attaques ont été dénombrées en Australie, dont huit qui se sont avérées fatales. Photo E. D.

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Un surfeur décède après avoir été attaqué par un requin en Australie

L'homme, vraisemblablement âgé d'une cinquantaine d'années, a fait un arrêt cardiaque après avoir été mordu à la cuisse.

Un surfeur est décédé après avoir été attaqué par un requin sur une plage au nord de Sydney, ont annoncé mardi les autorités australiennes.

L'accident s'est produit dans la matinée à Tuncurry Beach, situé à environ trois heures de Sydney.

"En dépit des efforts des ambulanciers et des autres personnes sur place, l'homme n'a pas pu être ranimé", a indiqué dans un tweet le service des ambulances de la Nouvelle-Galles du Sud, l'Etat dont Sydney est la capitale.

L'homme, vraisemblablement âgé d'une cinquantaine d'années, a fait un arrêt cardiaque après avoir été mordu à la cuisse, a indiqué à l'AFP un porte-parole du service ambulancier.

SharkSmart, une agence du gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud qui œuvre pour la sécurité sur les plages et informe sur la présence de requins, a précisé que toutes les plages de la zone avaient été fermées à la suite de cette attaque.

Il s'agit de la première attaque mortelle enregistrée cette année dans les eaux australiennes, a annoncé l'organisation Taronga Conservation Society Australia.

En 2020, 26 attaques ont été dénombrées, dont huit qui se sont avérées fatales.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.