“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un site de télédiffusion incendié, des millions de personnes sans télé ni radio dans le Sud-Est

Mis à jour le 01/12/2020 à 15:17 Publié le 01/12/2020 à 11:41
Plus de 3 millions de personnes sont privées de télévision dans le sud-est de la France.

Plus de 3 millions de personnes sont privées de télévision dans le sud-est de la France. Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un site de télédiffusion incendié, des millions de personnes sans télé ni radio dans le Sud-Est

Un incendie survenu sur un site de Télédiffusion de France (TDF) situé près de Marseille, le deuxième plus important de l'Hexagone, privait mardi matin 3,5 millions de personnes de télévision TNT et de radio, a-t-on appris auprès de TDF.

L'incendie s'est déclaré dans la nuit de lundi à mardi sur ce site installé au sommet du massif de l'Etoile, a indiqué la gendarmerie, précisant que des techniciens en investigation criminelle étaient sur place pour enquêter et confirmant une information de La Provence.

La diffusion de 25 chaînes de la TNT (sur 30) et 19 stations de radios FM est interrompue sur un grand quart Sud-Est du territoire, a précisé TDF. Les chaînes TF1, LCP public-sénat, TFX, NRJ 12 et TMC sont épargnées.

Le site abrite aussi des antennes relais de téléphonie mobile. Des clients des opérateurs Bouygues Télécom, Free et SFR sont impactés, mais dans une moindre mesure en raison de la présence d'autres antennes aux alentours.

Le site qui couvre à lui seul 2,6 millions d'habitants alimente d'autres émetteurs de la région ce qui impacte une plus large population, a précisé TDF. Il est le plus important du Sud-Est et le deuxième de France.

"Nous sommes sur le pied de guerre depuis cette nuit pour trouver une solution provisoire dès que l'on pourra évaluer les dégâts", a indiqué une porte-parole de TDF à l'AFP.

Le site est pour l'instant fermé par la gendarmerie. La section de recherches est sur place.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.