“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un rallye pour bannir l'alcool au volant

Mis à jour le 05/06/2016 à 05:08 Publié le 05/06/2016 à 05:08
La Boucle auto sécurité, un rallye de voitures anciennes, a fini son parcours hier après-midi devant l'Automobile Club. L'occasion de sensibiliser aux risques dus à l'alcool au volant.

La Boucle auto sécurité, un rallye de voitures anciennes, a fini son parcours hier après-midi devant l'Automobile Club. L'occasion de sensibiliser aux risques dus à l'alcool au volant. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un rallye pour bannir l'alcool au volant

Sept personnes dans une Ferrari en plein cœur d'une soirée très alcoolisée, un passager qui chute et se retrouve dans un état critique à l'hôpital.

Sept personnes dans une Ferrari en plein cœur d'une soirée très alcoolisée, un passager qui chute et se retrouve dans un état critique à l'hôpital. Ce tragique fait divers, relaté hier dans nos colonnes, rappelle combien alcool et volant ne font pas bon ménage.

Le rallye qui a terminé son périple à Monaco, hier, tombait à point nommé. « On a rattaché cette sixième édition à la première cause de mort au volant. Ici, le gagnant c'est celui qui reste sobre et choisit le meilleur chemin possible », explique Eric Sarfati, président d'Auto sécurité.

23 voitures en lice

C'est dans cet esprit que s'est déroulée la Boucle auto sécurité, un rallye de voitures anciennes organisé par le réseau de contrôle de technique Auto sécurité, présidé par Eric Sarfati. Les 23 voitures du rallye sont parties mercredi de Valence pour rallier la Principauté, leur destination finale, hier après-midi. Ce rallye rassemble affiliés, passionnés et clients autour de l'amour de l'automobile et au service d'une problématique de sécurité routière.

L'association « 40 millions d'automobilistes » s'associe à cet événement en portant des messages de sécurité routière pour tenter de sensibiliser les usagers de la route aux dangers de la conduite sous l'emprise de l'alcool. Elle est présente à chaque étape pour prodiguer ses précieux conseils. Elle profite des animations présentes sur place pour sensibiliser le public grâce à sa campagne « Je suis un héros, je roule à zéro ».

Ethylotest connecté

« Nous voulions montrer qu'un rallye, ce n'est pas forcément de la vitesse, souligne Pierre Chasseray, président de l'association. L'automobiliste doit être responsable, dans une voiture entretenue et sur une route de qualité. »

Pour cette sixième édition, le réseau s'est associé à l'association niçoise Alcool Vitesse et Contresens, et la première application d'éthylotest nomade « Good Angel ». Cette dernière a été présentée lors des passages dans les étapes. « C'est une petite révolution, se réjouit Pierre Chasseray. Il s'agit d'un outil connecté de mesure d'alcool relié à un smartphone. Il vous indique quand reprendre le volant et vous offre un taxi si besoin. »

Après l'arrivée des voitures, une remise des prix a été organisée à l'Automobile Club de Monaco.

En 2015, les accidents mortels de la route liés à l'alcool représentaient 30,5 % du total des accidents mortels de circulation, soit 1 055 personnes tuées et autant de familles détruites. Des chiffres qui prouvent que le combat contre l'alcool au volant doit se poursuivre, coûte que coûte.

Prochaine étape : la mise en place du « Good Angel » dans les boîtes de nuit azuréennes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.