Rubriques




Se connecter à

Un portrait de la Niçoise Simone Veil dégradé à Paris suscite l'indignation

Le portrait de la Niçoise Simone Veil, graphé à Paris par l'artiste C215. Une nouvelle incivilité à l'encontre d'une figure de la vie républicaine française qui a touché et fait réagir.

Olivier Sclavo Publié le 28/07/2020 à 15:53, mis à jour le 28/07/2020 à 16:39
Le portrait de la Niçoise Simone Veil, graphé par l'artiste C215, rue d'Ulm à Paris. Photo capture Twitter

Le portrait de Simone Veil, née à Nice (1927-2017), déportée au camp d’Auschwitz-Birkenau et ancienne ministre de la Santé qui a notamment fait adopter la loi sur l’IVG peint à Paris a été dégradé, son visage effacé.

Une figure de la vie publique française, immortalisée par l'artiste Christian Guémy dit C215 sur un mur de la rue d'Ulm, près du Panthéon à Paris.

L'artiste de rue a par ailleurs annoncé qu'il allait "restaurer" son oeuvre. Il dénonce "l'angoisse cette société dévastatrice de symboles".

 

Et ce n'est pas la première fois qu'un portrait de Simone Veil, réalisé par l'artiste, subit des dégradations.

En février 2019 déjà, des croix gammées avaient été taguées sur le portrait de la femme politique, dans le 13e arrondissement de Paris.

L'artiste avait ensuite été invité à reproduire son célèbre portrait sur des boîtes aux lettres, sur la Promenade du Paillon à Nice.

Des dégradations qui ont un écho tout particulier dans la ville natale de Simone Veil.

Le message de C215 a été relayé par Eric Ciotti qui a fait part de son indignation dans un tweet.

"S’attaquer au visage de Simone Veil c’est s’attaquer à la République et souiller les valeurs qui nous rassemblent!", a écrit le député des Alpes-Maritimes.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.