“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Un mini-tunnel pour faciliter l'accès à Monaco

Mis à jour le 16/02/2015 à 08:28 Publié le 16/02/2015 à 08:26
« C'est l'idée d'une voie souterraine qui est étudiée et qui semble réalisable au niveau du deuxième feu tricolore et de la descente vers Cap-d'Ail. »

« C'est l'idée d'une voie souterraine qui est étudiée et qui semble réalisable au niveau du deuxième feu tricolore et de la descente vers Cap-d'Ail. » E.D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un mini-tunnel pour faciliter l'accès à Monaco

Pour réduire les bouchons sur la Moyenne-Corniche à la sortie de l’A500, la Principauté est prête à participer au financement d’une voie souterraine permettant d’éviter les feux tricolores de Cap-d’Ail

Pour réduire les bouchons sur la Moyenne-Corniche à la sortie de l’A500, la Principauté est prête à participer au financement d’une voie souterraine permettant d’éviter les feux tricolores de Cap-d’Ail

Les bouchons aux heures de pointe à l'entrée et à la sortie de Monaco sur la Moyenne-Corniche ne seront-ils bientôt qu'un mauvais souvenir ? Sans doute pas. Mais ils pourraient être fortement atténués avec la disparition du verrou des feux tricolores de Cap-d'Ail après la sortie de l'A500.

C'est ce qu'annonce le chef du gouvernement monégasque Michel Roger dans une longue interview dont on lira le détail dans notre édition Monaco-Matin.

«Cela suppose un partenariat avec la mairie et la Métropole Nice-Côte d'Azur, explique le ministre d'Etat.Monaco pourrait participer au financement du projet. Nous avons fait réaliser des études, il faut en discuter. Je suis plutôt optimiste sur sa réalisation d'ici deux à trois ans.»

Cette trémie se conjuguera à terme avec un autre ouvrage d'envergure en cours de construction sur le territoire monégasque : le tunnel descendant «qui ouvrira au deuxième semestre 2016».

Son accès se situera à l'entrée de la Principauté sur le boulevard du Jardin-Exotique pour aboutir dans le quartier de Fontvieille. Un parking de dissuasion de 2.000 places sera également réalisé au Jardin exotique.

Pour faciliter l'accès routier à Monaco, Michel Roger soutient également le projet, défendu notamment par le maire de la Turbie, d'ouvrir une nouvelle sortie sur l'A8 au niveau de l'aire de Beausoleil.

Cette bretelle, qui existe depuis longtemps, avait été fermée en raison de sa pente et réservée aux seuls véhicules de secours. Michel Roger propose qu'elle soit remise aux normes afin d'être de nouveau utilisable.

Il n'y a pas que la route, loin de là, pour rejoindre Monaco. Des milliers de travailleurs français se rendent chaque matin en Principauté en empruntant des TER qui sont souvent en retard. Verra-t-on bientôt le bout du tunnel ?

Le chef du gouvernement monégasque se veut relativement optimiste grâce aux «rames plus longues» achetées par la Région.

«Quand elles desserviront la gare de Monaco, on doublera la capacité d'un TER.»

Michel Roger compte aussi sur les travaux de modernisation de la ligne, auxquels participe la Principauté.

Terrorisme : bientôt une loi

Michel Roger annonce aussi que le gouvernement monégasque déposera très bientôt un projet de loi «sur la prévention du terrorisme».

Il pourrait être voté avant l'été par le Conseil national, le parlement monégasque. D'ores et déjà, la Principauté a pris un certain nombre de mesures «renforçant la surveillance du territoire monégasque».

 


Le reportage complet sur iPad ou sur le Journal en ligne


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.