Rubriques




Se connecter à

Un mineur tué lors d'une rixe entre bandes rivales dimanche soir près de Rouen

Un adolescent de 16 ans est mort dimanche soir à Sotteville-lès-Rouen, dans l'agglomération de Rouen, lors d'une rixe entre bandes, a-t-on appris lundi auprès du procureur de la République de la ville.

AFP Publié le 14/06/2021 à 09:55, mis à jour le 14/06/2021 à 09:53
Un adolescent de 16 ans est mort dimanche soir à Sotteville-lès-Rouen, dans l'agglomération de Rouen, lors d'une rixe entre bandes AFP/Archives / FRANCOIS NASCIMBENI

Vers 22h00, "des riverains ont alerté les services de police à propos d'une rixe impliquant une cinquantaine de personnes. Lorsque les policiers sont arrivés sur place, ils ont découvert le corps d'un jeune homme né en 2004 et qui portait les traces de plusieurs blessures", a indiqué le procureur Pascal Prache à l'AFP.

Selon lui, les forces de l'ordre ont trouvé sur les lieux du drame, rue Ledru-Rollin à Sotteville-lès-Rouen, "un certain nombre d'armes par destination".

"Il semblerait qu'il y ait eu quelques petites rixes avant celle-ci à d'autres endroits de l'agglomération", a précisé le procureur.

 

L'enquête, qui a été confiée à la Direction départementale de la police judiciaire (DDPJ), a été ouverte pour "homicide volontaire", d'après la même source. L'autopsie doit avoir lieu mardi.

Selon le ministère de l'Intérieur, 357 affrontements entre bandes avaient été recensés en 2020, en hausse de près de 25% par rapport aux 288 enregistrés en 2019.

En mars, le gouvernement avait décrété la mobilisation générale contre les rixes entre jeunes, après plusieurs bagarres mortelles, notamment en Ile-de-France.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.