“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un local du parc d'attraction Koaland détruit dans un incendie à Monaco

Mis à jour le 18/05/2017 à 12:00 Publié le 18/05/2017 à 05:24
Le feu s'est déclaré dans le parc d'attractions Koaland, situé à l'ouest de Menton, à la frontière de Roquebrune-cap-Martin.

Le feu s'est déclaré dans le parc d'attractions Koaland, situé à l'ouest de Menton, à la frontière de Roquebrune-cap-Martin. Photo S.W

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Un local du parc d'attraction Koaland détruit dans un incendie à Monaco

Hier soir, une structure de stockage des outils a pris feu alors que le parc était ouvert. Le public a été évacué, il n'y a pas eu de blessé. Une enquête de police est ouverte pour connaître l'origine

Une épaisse fumée noire s'allongeant vers le ciel. Puis, le bal des pompiers qui s'activent au sol pour maîtriser les flammes… Hier, en fin de journée, l'incendie qui s'est déclaré au parc Koaland de Menton rappelait étrangement celui de la piscine Tournesol de Roquebrune. Le 6 mai dernier, l'équipement municipal avait été totalement détruit par les flammes. Selon les experts, la foudre serait en cause.

Hier, pas d'éclairs. Mais un ciel sans nuage au-dessus du parc d'attractions.

« Il était presque 18 heures lorsque j'ai vu un palmier prendre feu. Très vite, les flammes se sont propagées vers le local de stockage des outils, situé dans l'allée principale, et tout s'est embrasé très vite. Heureusement, ce n'était pas un espace fréquenté », relate Charly Bruckmeiere. L'employé du parc a appelé immédiatement les pompiers. « Puis, tout s'est vite enchaîné. Le public a été évacué dans le calme et le courant a été coupé », poursuit Loris Cardarelli, responsable de la communication du parc.

"Des débris calcinés visibles sur la route de Sainte-Agnès"

Autour de celui-ci, la violence de l'incendie est ressentie par de nombreux riverains. « Il y a d'abord eu une très forte déflagration puis une deuxième plusieurs minutes après. Ce n'était pas comme un gros pétard, il y avait un effet de souffle. Des débris calcinés étaient visibles sur la route montant à Sainte-Agnès », témoigne l'un d'eux.

Très rapidement, une trentaine de pompiers de Menton et de La Turbie sont intervenus pour éteindre le feu. La tâche était compliquée, au vu de la végétation environnante. Les pompiers ont dû utiliser la lance à eau pour éviter la propagation des flammes.

Les enfants du club de karaté de Menton - situé à proximité - sont restés confinés dans leur salle le temps de l'intervention.

Des jeunes auraient été aperçus près de l'incendie

Heureusement, l'incendie du local de 200 m2 n'a fait aucun blessé. Le manutentionnaire du parc, qui se trouvait à proximité du feu, a été examiné par un médecin. Ses jours ne sont pas en danger.

Accidentel ou criminel ? Une enquête de police a été ouverte afin de connaître l'origine de l'incendie. Interrogé par les enquêteurs, le propriétaire du parc Koaland aurait aperçu « des jeunes » tout près du lieu de l'incendie. Le parc est équipé de deux caméras de vidéosurveillance, lesquelles devraient permettre d'y voir plus clair. Le parc Koaland n'envisage pas de fermer ses portes et devrait être ouvert au public aujourd'hui. « Car l'incendie n'a touché aucun de nos manèges et ne remet pas en question notre fonctionnement », précise Loris Cardarelli,

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.