“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un label "artisan du goût" pour les restaurateurs monégasques

Mis à jour le 27/08/2015 à 08:24 Publié le 27/08/2015 à 08:01
Le chef du Loga, Pino Straface, a été l'un des premiers à obtenir ce label «artisan du goût» et à proposer à sa carte des produits et plats de qualité vitrine d'une cuisine saine et soucieuse de l'environnement.

Un label "artisan du goût" pour les restaurateurs monégasques

L’association des Industries hôtelières monégasques veut promouvoir la qualité dans l’assiette avec ce label qu’elle propose de décerner aux restaurateurs après inspection

L’association des Industries hôtelières monégasques veut promouvoir la qualité dans l’assiette avec ce label qu’elle propose de décerner aux restaurateurs après inspection

Qui sont les artisans du goût monégasques? Depuis plus d'une année, l'Association des industries hôtelières monégasques (AIHM) s'est choisie pour mission de les identifier parmi les 240 établissements de restauration en Principauté. Et de les labéliser. 

"L'idée première était de mettre en avant l'excellence de la cuisine, le goût, et que l'ensemble de la profession se mobilise", détaille la présidente Alberte Escande.

En 2014, les professionnels de l'association établissent un groupe de travail, composé de chefs étoiles et des chefs de restaurants traditionnels, pour déterminer les contours d'un label, baptisé "artisan du goût".

"Notre envie, avec cette dénomination était aussi de se mettre dans le tempo de la volonté d'une cuisine plus saine, fraîche, reliée à l'environnement".

L'association envoie 150 dossiers, "mais il est toujours difficile de motiver sur ce projet, déplore Alberte Escande.

À l'heure actuelle, treize restaurants monégasques* ont été certifiés "artisan du goût".

Reconnaître les professionnels

Une fois qu'un restaurateur choisi de postuler au label "artisan du goût", l'AIHM envoie un client mystère dans l'établissement pour voir s'il est éligible. On y étudie ensuite les produits utilisés, la relation avec les clients, l'information, l'hygiène, la sécurité et la propreté.

"Ce que nous voulons, c'est reconnaître les professionnels qui font des efforts et qui se démarquent par la qualité de leur travail", ajoute Francis Poidevin, vice-président de l'AIHM, "et qu'à l'autre bout de la chaîne, des clients trouvent de bonnes tables à tous les prix à Monaco".

L'initiative est dans la mouvance celle du "fait maison" développée ces derniers mois en France.

Et aujourd'hui, si les logos "artisan du goût" apparaissent déjà sur les devantures des établissements monégasques, l'AIHM entend aussi qu'il soit aussi, prochainement, mentionné dans les guides touristiques.

*Les treize restaurants déjà labélisés: Le Loga, La Merenda, Le Quai des artistes, Le Michelangelo, Novotel Café, Horizon, La Piazza, Le Vistamar, L'Intempo, Le petit bar, Huit et demi, Bella Vita, Sans Souci.

La présidente de l'AIHM, Alberte Escande et le vice-président, Francis Poidevin, à l'origine de la charte de l'artisan du goût.
La présidente de l'AIHM, Alberte Escande et le vice-président, Francis Poidevin, à l'origine de la charte de l'artisan du goût. archives Nice-Matin

à partir de 1 €


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct