“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Un homme retrouvé noyé au large du Cap d'Antibes

Mis à jour le 21/11/2020 à 17:11 Publié le 21/11/2020 à 17:09
Le cap dAntibes.

Le cap dAntibes. Photo R.M.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un homme retrouvé noyé au large du Cap d'Antibes

Le corps d’un baigneur a été découvert, ce samedi 21 novembre, vers midi, au niveau de l’anse des Milliardaires au Cap d’Antibes.

Alerté par le centre opérationnel du service départemental d’incendie et de secours des Alpes-Maritimes, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage Méditerranée (Cross-Med) a supervisé l’intervention. La victime a été prise en charge par le bateau de reconnaissance et de sauvetage des pompiers dont l’équipage a constaté le décès une fois revenu à terre.

Le noyé, vraisemblablement un plongeur car il portait une combinaison, était âgé de 68 ans et était accompagné d’un ami.

Ce drame de la mer force la préfecture maritime de la Méditerranée à rappeler que, dans le cadre des dispositions générales décrétées pour faire face à l’épidémie de la covid-19, toute activité nautique - dont la baignade - est interdite, en raison du contexte actuel.

Notamment pour la préservation des moyens de secours.
Sans présager des circonstances dans lesquelles cet événement est intervenu, la préfecture maritime de la Méditerranée rappelle les consignes de sécurité suivantes : ne pas sortir en mer lorsque les conditions météorologiques sont mauvaises.

Vérifier la météo sur la zone et ne pas surestimer ses moyens et ses capacités. Ne pas partir seul ou prévenir de ses intentions un proche (lieu de mise à l’eau, destination, horaire estimé de retour) afin qu’il puisse, en cas d’inquiétude, contacter le CROSS Med par VHF (canal 16) ou par téléphone (196).

Disposer des équipements de sécurité obligatoires et en état de marche. Avoir un moyen de communication avec batterie chargée pour joindre le Cross Med si besoin (au 196 depuis n’importe quel téléphone ou canal 16 par VHF).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.