“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Un dimanche des Rameaux pluvieux mais fervent

Mis à jour le 25/03/2013 à 08:19 Publié le 25/03/2013 à 07:02
L'archevêque Barsi a effectué la traditionnelle bénédiction des rameaux sur le parvis de la cathédrale, à l'abri de la pluie.

L'archevêque Barsi a effectué la traditionnelle bénédiction des rameaux sur le parvis de la cathédrale, à l'abri de la pluie. A.-C. H.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un dimanche des Rameaux pluvieux mais fervent

Six jours avant Pâques, les catholiques célèbrent le retour de Jésus à Jérusalem. À la cathédrale, c’est Monseigneur Barsi qui a béni les branches d’oliviers

Six jours avant Pâques, les catholiques célèbrent le retour de Jésus à Jérusalem. À la cathédrale, c’est Monseigneur Barsi qui a béni les branches d’oliviers

Ils étaient des milliers de fidèles à lever leurs rameaux d'olivier ou de palmiers sur la place St-Pierre-de-Rome, hier, pour la première messe en plein air du nouveau pape François.

À Monaco, ils étaient certes moins nombreux mais tout aussi fervents pour célébrer ce dimanche des Rameaux. En revanche, en Principauté, la bénédiction des rameaux n'a pu se faire sur les parvis étant donné le mauvais temps.

À la cathédrale, sur le Rocher, les fidèles - parmi eux se trouver le Ministre d'État, Michel Roger - se sont regroupés sous le porche, afin que l'archevêque, Monseigneur Barsi, bénisse les branches d'oliviers. La messe a donc commencé à l'entrée de l'édifice puis s'est poursuivie en procession afin d'atteindre l'autel.

Rappelons qu'hier, les chrétiens célébraient le retour de Jésus à Jérusalem, six jours avant Pâques.

La foule aurait tapissé le sol de Rameaux verts pour acclamer Jésus lors de son entrée dans la ville.

C'est en mémoire de ce jour que les rameaux, une fois bénis, sont tenus en main par les fidèles qui se mettent en marche, en procession. Et ce dimanche qui précède la fête de Pâques, appelé « dimanche des Rameaux et de la Passion », commémore, d'autre part, la Passion du Christ et sa mort sur la croix.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.