“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un détenu s'est suicidé dans sa cellule: une première à la maison d'arrêt de Monaco

Mis à jour le 29/11/2019 à 18:33 Publié le 29/11/2019 à 18:18
Les gardiens ont découvert le prisonnier pendu dans sa cellule, lors d'une ronde jeudi soir.

Les gardiens ont découvert le prisonnier pendu dans sa cellule, lors d'une ronde jeudi soir. Photo archives Monaco-Matin

Un détenu s'est suicidé dans sa cellule: une première à la maison d'arrêt de Monaco

Une enquête a été ouverte après la découverte, jeudi soir, du corps sans vie d'un détenu pendu dans sa cellule, à la maison d'arrêt de Monaco.

Un détenu, âgé de 28 ans, a été retrouvé pendu dans sa cellule, jeudi soir, par les gardiens de la maison d’arrêt du Rocher, a précisé le parquet de Monaco, hier. Ce ressortissant roumain avait torsadé son drap afin de le rendre plus rigide pour mettre fin à ses jours.

Incarcéré depuis le mois d’août dernier, il était en détention préventive et attendait d’être jugé pour des faits de vol et d’usage frauduleux de moyen de paiement.

Le prisonnier était seul dans sa cellule et, selon le parquet général, aucun signe ou élément ne laissait présager une telle détermination de passer à l’acte. Le personnel pénitentiaire a été surpris de constater le décès du jeune homme au cours d’une ronde, car le détenu n’avait jamais manifesté sa volonté d’échapper à une situation psychologique intolérable.

Une autopsie a été ordonnée et une enquête est ouverte, toujours selon le parquet. Elle concernera l’ensemble des surveillants qui avaient pour mission de veiller à son comportement. C’est la première fois qu’un prisonnier cause volontairement sa propre mort dans la prison du Rocher.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.