Rubriques




Se connecter à

Un chien loup s'échappe à Hyères, les autorités veulent éviter toute "méprise"

L'animal domestique ressemble à un vrai loup. Jayck, âgé de moins d'un an, est très craintif. Son propriétaire s'inquiète des conséquences d'une méprise et lance un avis de recherche.

E.M. Publié le 26/02/2014 à 19:43, mis à jour le 26/02/2014 à 20:48
Jayck, le chien loup de Hyères
Jayck ressemble à un loup, mais il s'agit d'un chien domestique inoffensif. Son maître s'inquiète après la disparition de ce jeune animal à Hyères. (DR)

L'animal domestique ressemble à un vrai loup. Jayck, âgé de moins d'un an, est très craintif. Son propriétaire s'inquiète des conséquences d'une méprise et lance un avis de recherche.

Le chien loup s'est échappé dans la soirée de ce mardi dans le quartier Jean-Aicard à l'entrée de Hyères. Il aurait été aperçu dans la matinée entre le centre commercial Centr'Azur et La Moutonne. Ce mercredi soir, le propriétaire de l'animal patrouillait encore dans ce secteur.

Jayck est "un jeune chien extrêmement craintif, non-agressif, il n'est pas facilement abordable", explique son maître très attaché à son compagnon. L'animal porte un collier très visible et est "pucé", précise-t-il. Et de s'inquiéter pour son animal qui a l'apparence d'un loup.

 

Une méprise est d'autant plus à craindre qu'un véritable loup avait fait parler de lui à Hyères en janvier dernier après un accident sur l'autoroute A570.

Des avis de recherche circulent sur les réseaux sociaux, relayés notamment par la gendarmerie du Var. Toute information utile peut être rapportée à la police (17) ou au propriétaire de Jayck (06.84.91.21.04.).

 

 

 

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.