“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un appartement totalement ravagé par les flammes

Mis à jour le 03/11/2017 à 05:29 Publié le 03/11/2017 à 05:29
Hier vers 17 heures, un incendie domestique s'est déclaré dans un appartement de l'avenue Georges-Drin. Le logement est détruit à 100%. Heureusement, l'accident n'a fait aucune victime.

Hier vers 17 heures, un incendie domestique s'est déclaré dans un appartement de l'avenue Georges-Drin. Le logement est détruit à 100%. Heureusement, l'accident n'a fait aucune victime. G.B.-B.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un appartement totalement ravagé par les flammes

Fort heureusement, les résidents n'étaient pas présents lorsque le sinistre s'est déclenché.

Fort heureusement, les résidents n'étaient pas présents lorsque le sinistre s'est déclenché. Hier, aux alentours de 17 heures, un feu de cuisine s'est déclaré dans un appartement de l'avenue Georges-Drin. D'après les premières constatations des sapeurs-pompiers, l'incendie serait d'origine accidentelle.

C'est le sous-sol d'une maison de trois étages qui a été touché. Le feu s'est déclaré dans une cuisine d'environ 15 m² et s'est rapidement propagé au reste de l'appartement, qui a été totalement ravagé par les flammes ainsi que par les fumées toxiques qui s'en dégageaient.

Alertés par un résident de l'appartement du rez-de-chaussée, 18 sapeurs-pompiers de la caserne de Menton se sont rendus sur place. Au plus haut de l'intervention, deux fourgons, deux ambulances ainsi qu'un véhicule léger étaient présents.

« On se sent catastrophés »

Alors que l'électricité était coupée, les sapeurs-pompiers ont circonscrit les flammes, équipés d'une lance d'incendie, avant de mener une reconnaissance avec relevés explosimétriques. À l'aide d'un ventilateur, ils ont enfin procédé à une ventilation forcée du logement afin d'en dégager les fumées toxiques.

Les sinistrés, un couple de retraités, n'étaient pas sur place lorsque l'incendie s'est déclaré. « C'est mon fils qui habite au-dessus qui a prévenu les secours avant de m'appeler. On se sent catastrophés. L'appartement est totalement détruit. Nous allons loger chez mon fils en attendant qu'il soit de nouveau habitable. On reste soulagés parce qu'il n'y a que des dégâts matériels », a déclaré l'un des résidents concernés, alors que des voisins tentaient de les réconforter.

À l'issue de l'intervention, le lieutenant Tachon, l'officier des sapeurs-pompiers en charge de la manœuvre, a tenu à rappeler « l'importance d'être équipé d'un détecteur de fumée afin d'éviter que ce genre de sinistre ne se produise ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.