“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un appartement détruit par les flammes

Mis à jour le 09/09/2017 à 05:17 Publié le 09/09/2017 à 05:17
L'incendie a tout emporté chez Micheline et Édouard. Leurs enfants, dont Marie-Christine, seront là pour les soutenir et les aider.

L'incendie a tout emporté chez Micheline et Édouard. Leurs enfants, dont Marie-Christine, seront là pour les soutenir et les aider. J.A

Un appartement détruit par les flammes

Une demeure sospelloise de près de 200 mètres carrés entièrement ravagés par les flammes et toute une vie de souvenirs partis en fumée...

Une demeure sospelloise de près de 200 mètres carrés entièrement ravagés par les flammes et toute une vie de souvenirs partis en fumée... C'est la terrible conséquence d'un incendie qui s'est déclaré, hier matin, au 4 du boulevard de Verdun, à cinquante mètres de la station-service qui a brûlé le 29 décembre dernier.

Très rapidement, plus de 25 pompiers de Sospel, Menton, Nice et La Turbie sont intervenus pour venir à bout des flammes. En tout 5 habitations et 13 riverains ont été évacués. L'incident n'a fait aucun blessé. Une riveraine a simplement été incommodée par la fumée. La piste accidentelle est privilégiée.

« De la fumée par la fenêtre de la cuisine»

Stéphanie a pu mettre à l'abri ses enfants et son père Jean-Louis. Ils expliquent : «C'était un peu après 8h, nous étions chez nous [Au 1er étage, au-dessus de l'habitation brûlée, NDLR] quand nous avons vu d'un coup apparaître de la fumée par la fenêtre de la cuisine. Au même instant, nous avons entendu notre voisine Micheline crier "Au feu"(lire par ailleurs). Et de poursuivre: «Nous avons de suite appelé les pompiers qui sont intervenus rapidement. Mon mari et moi avons eu le réflexe de couper gaz et retirer la bouteille, tandis qu'on mettait les animaux à l'abri aussi.» La frayeur n'était pas moindre pour Stéphane et son amie Rosye qui, en train de dormir chez eux à l'étage alors que la fumée envahissait leur appartement, peuvent remercier une amie de les avoir réveillés par téléphone. Celle-ci, Sandra, habite la maison qui jouxte les lieux de l'incendie et reste encore choquée : «Il y a 8 mois, c'était un incendie de ce côté-ci de chez moi, et là c'est de l'autre. À quelques mètres..»


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct