“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Un Anglais porté disparu à Monaco depuis samedi

Mis à jour le 25/02/2015 à 11:28 Publié le 25/02/2015 à 07:37
Mickael Graydon a disparu dans la nuit de vendredi à samedi.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un Anglais porté disparu à Monaco depuis samedi

Un ressortissant britannique est porté disparu en Principauté depuis samedi. Son entourage est sans nouvelles de lui.

Un ressortissant britannique est porté disparu en Principauté depuis samedi. Son entourage est sans nouvelles de lui.

Mickael Graydon, un anglais de 29 ans, s'était rendu à Monaco pour assister au combat de boxe du 21 février dans le cadre de ses activités professionnelles. Il mesure 1m75 et est de corpulence athlétique. Il a les cheveux courts châtain clair. Il porte des tatouages sur le haut du gros et présente une grosse cicatrice sur la partie droite de son front.

Il passait la soirée du 20 février à la Rascasse, un bar du port Hercule. Il a été vu pour la dernière fois quittant l'établissement vers 1h35 du matin dans la nuit de vendredi à samedi. Le lendemain, il n'a pas assisté au match de boxe et n'a jamais regagné sa chambre d'hôtel.

Un avis de recherche a été lancé. Au moment de sa disparition, il était vêtu d’une chemise bleue claire, d’un blaser bleu et d’un pantalon noir.

Toute personne l'ayant vu est priée de contacter le standard de la Sûreté publique au 00377-93-15-30-15 ou le secrétariat de la police judiciaire au 00377-93-15-33-22.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.