“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Trois salariées de la SBM partent à l'assaut du raid l'Arbre Vert à Bali

Mis à jour le 29/04/2015 à 08:52 Publié le 28/04/2015 à 08:49
Marie-Pierre, Sandrine et Johanna, plus motivées que jamais pour participer au raid l'Arbre Vert Amazones 2015 à Bali en octobre prochain.

Marie-Pierre, Sandrine et Johanna, plus motivées que jamais pour participer au raid l'Arbre Vert Amazones 2015 à Bali en octobre prochain. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Trois salariées de la SBM partent à l'assaut du raid l'Arbre Vert à Bali

Trois salariées de la Monte-Carlo SBM ont monté une équipe pour participer à une aventure sportive et caritative. Entre bouclage du dossier et préparation physique, l’agenda est bien rempli

Trois salariées de la Monte-Carlo SBM ont monté une équipe pour participer à une aventure sportive et caritative. Entre bouclage du dossier et préparation physique, l’agenda est bien rempli

Johanna Bollaro, 33 ans, architecte d'intérieur. Marie-Pierre Loisif, 53 ans, assistante de direction. Sandrine Vacchiero, 37 ans, professeur de sport. Trois femmes et trois profils différents qui, jusqu'à il y a quelques semaines encore, n'avaient quasiment jamais l'occasion de se côtoyer dans l'entreprise pour laquelle elles travaillent : la Société des Bains de Mer (SBM). Pourtant, du jour au lendemain, tout a changé. Elles ont appris à se connaître et se voient de plus en plus. Car toutes les trois se sont lancées dans un véritable challenge : participer ensemble au raid aventure l'Arbre Vert Amazones.

Tout a commencé il y a un an. «J'ai regardé un reportage sur ce raid - qui avait lieu au Cambodge - à la télévision. J'ai trouvé ça génial, je me suis dit"Il faut que je le fasse". L'aspect sportif mélangé au côté caritatif m'a tout de suite attirée, se souvient Johanna qui a toujours pratiqué le sport à une dose raisonnable. Pour participer, il faut être par équipe de trois femmes, car c'est une aventure exclusivement féminine. J'ai voulu créer une équipe au sein de la SBM où je travaille. C'est par le biais de la communication interne que Marie-Pierre et Sandrine se sont portées candidates. Nous nous sommes rencontrées et le contact est passé. En deux heures, notre équipe était constituée!»

Finalement, Johanna était, à la base la moins sportive des trois. Marie-Pierre est une dingue de sport et de défis. Sandrine, elle, en a carrément fait son métier. Tous les ingrédients étaient réunis pour que l'alchimie fonctionne.

Epreuves le matin, découverte l'après-midi

«Le raid aura lieu du 6 au 16 octobre à Bali. Chaque année, il se déroule dans un endroit différent», commente Sandrine qui y avait déjà participé en 2003. «Pour résumer, le matin nous aurons les épreuves : course, tir à l'arc, canoë, natation, etc. et l'après-midi, nous irons à la rencontre des populations», poursuit Marie-Pierre.

La Team Monte-Carlo SBM - car c'est sous cette bannière que se présente le trio - comme les autres équipes participantes a choisi une association à parrainer : Children and Future.

Pourquoi ce choix ? «Parce que nous voulions soutenir une initiative à destination des enfants», explique Johanna. A Bali, l'organisateur de l'événement ZBO (Ze Big Organisation) va aussi distribuer matériel et fonds pour les associations locales.

Si l'échéance paraît encore lointaine, le trio monégasque est déjà dans les starting-blocks car l'heure est à la constitution du dossier. Elles recherchent encore des partenaires pour les soutenir financièrement.

Un travail de longue haleine. Ensuite, il faudra passer à la préparation physique. Ça, ce sera la partie de Sandrine, la spécialiste. La course à pied ne suffira pas. Elles vont devoir s'entraîner à la natation, le vélo mais aussi d'autres disciplines telles que le tir à l'arc.

«Le fait d'être à trois, cela nous stimule. On s'entraide, on se soutient», souligne Johanna. Pour cela, les trois amazones se sont inscrites pour plusieurs courses qui auront lieu dans les mois à venir dans la région.

Une manière de jauger leur niveau et d'améliorer leurs performances. Si vous les croisez, vous les reconnaîtrez à leurs t-shirts roses estampillés Team Monte-Carlo SBM !
 


Savoir+
L'équipe recherche encore des partenaires : 06.47.54.08.97.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.