Rubriques




Se connecter à

Trois personnes interpellées après une agression au couteau à Menton

C’est un gros travail d’enquête de la Brigade de sûreté urbaine (BSU) de Menton qui vient de déboucher sur trois interpellations, à Nice et Montélimar dans la Drôme.

Yann Delanoë Publié le 25/09/2021 à 08:45, mis à jour le 24/09/2021 à 23:18
Illustration police policiers Photo AFP

Il s’agit des auteurs présumés d’une violente agression à l’arme de poing et au couteau, au domicile d’une famille mentonnaise, le 12 août dernier, avenue de Requier.

Ce soir-là, la police avait été appelée par des voisins, qui assuraient avoir entendu des cris et de possibles coups de feu, dans cette zone située en surplomb du quartier Saint-Roman de Menton.

Cagoules, pistolet et couteaux

Trois individus, armés de couteaux et d’un petit pistolet, encagoulés et gantés, avaient été aperçus par le voisinage.

Ils s’étaient introduits au domicile d’un jeune Mentonnais et de ses parents, et l’avaient violemment agressé. Le père de la victime s’était interposé. Roué de coups de crosse et de couteau, il avait réussi à désarmer l’un des agresseurs, avant de provoquer la fuite des trois assaillants. Le père et le fils avaient été blessés. Des blessures qui ont d’ailleurs valu au père pas moins de 16 points de suture. Dans la foulée, les policiers n’avaient pu interpeller les agresseurs, qui s’étaient volatilisés.

 

Un mois et demi d’enquête

Les policiers mentonnais ont mené plusieurs semaines d’enquête. Images de vidéosurveillance, téléphonie, ADN… Les agents de la BSU ont tout exploité, tout épluché. Et leurs investigations ont fini par les mener sur la piste de quatre suspects. Les trois auteurs des faits et une quatrième personne, qui avait été vue par des voisins en train d’attendre dans une voiture. Et qui avait déjà été repérée dans le quartier quelques jours auparavant, ce que confirme le commissaire Abdel Bouzelmat, chef de la circonscription de Menton.

La BSU de Menton a finalement recueilli suffisamment d’éléments pour aller interpeller les suspects.

À Montélimar et à l’Ariane

Une dizaine de policiers nationaux mentonnais se sont donc rendus à Montélimar avant-hier dans le but d’interpeller trois personnes, avec l’appui des effectifs de la CSP (circonscription de sécurité publique) de Montélimar, tandis que 4 policiers de la BSU de Menton, de manière simultanée, appuyés par la CSP de Nice, ont procédé à l’interpellation d’une autre personne dans le quartier de l’Ariane à Nice. Seuls deux des suspects de Montélimar ont pu être interpellés, le troisième reste en fuite.

Trois des quatre personnes présumément impliquées dans cette violente agression ont donc pu être déférées hier devant le parquet de Nice. Pour une ouverture d’information judiciaire, et réquisitions de mandat de dépôt.

Quant aux raisons de l’agression? Stupéfiants ou autre trafic? Rien ne le dit à ce stade.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.