Rubriques




Se connecter à

Transports : un projet d'extension des lignes en dracénie

Alors que les tarifs des bus restent stables cette année, l’agglo évoque sa volonté d’augmenterle nombre de rotations notamment sur Draguignan. Avec le besoin de financements ad hoc

Valérie Pala. Publié le 17/09/2013 à 16:10, mis à jour le 17/09/2013 à 16:18
Transports : un projet d'extension des lignes - 22615017.jpg
Sur la ligne 3, hier matin, le président de la Cad a notamment répondu aux usagers qui se plaignent du faible nombre de rotations de bus en annonçant un projet à l'étude. V. P.

Un bus de la ligne 3 entre le centre commercial des Collettes et la gare routière de Draguignan, hier matin à 8 h 30. Sur les barres où l'on se tient, invisible, un petit film plastique transparent antimicrobien et, aux accès, tout l'équipement nécessaire à la gestion des personnes à mobilité réduite...

Dès potron-minet, les responsables des transports au sein de la communauté d'agglomération dracénoise (Cad), qui gère le réseau en Dracénie et leur président, Olivier Audibert-Troin, ont décidé de s'offrir un petit tour sur le terrain (1).

45 minutes d'attente

 

En marge de l'équipement, « cela nous donne aussi l'occasion de vérifier la sécurité », précisait O. Audibert-Troin. La conversation s'est engagée avec les usagers. Janine, 74 ans, qui prend la ligne 3 tous les jours pour aller à La Poste ou Carrefour - « c'est bien ! »- parle des délais d'attente à l'arrêt entre deux bus : 45 minutes, et se plaint de devoir s'y prendre une heure à l'avance, quand elle doit se rendre à l'hôpital.

« Nous avons pour objectif de doubler les rotations à terme, révèle le président de la Cad. Un tel délai d'attente est inadmissible pour une ville de 40 000 habitants ».

Les terminus repoussés

Cette année, les tarifs des transports n'augmenteront pas. Le prix de l'abonnement de transport scolaire interurbain est de 45 euros par an et par enfant. Une partie est prise en charge par la collectivité. « Cela nous revient à 1 000 euros par enfant », détaille l'élu. « Nous n'avons pas augmenté les tarifs depuis 2 ans, jusqu'à quand pourra-t-on tenir ?», ajoute-t-il, en évoquant le choix de la Cad de ne pas ponctionner par une fiscalité directe.

 

Le projet de modernisation du réseau est vaste en effet. « Notre idée est de multiplier les lignes notamment sur le transport urbain à Draguignan. » Ces dernières seraient étendues dans l'espace, au-delà de leurs terminus actuels.

1. Avec notamment Pierre Blanc, vice-président en charge des transports, maire de Bargemon, Frédéric De compte, directeur des transports, Laurent Semavoine, directeur général des services.


Plus d'infos sur iPad ou sur le Journal en ligne

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.