Rubriques




Se connecter à

Traînée sur plus de 4 km par le train, la septuagénaire grièvement blessée est une "miraculée"

Elle a vécu un cauchemar et frôlé le pire avant d'être hospitalisée dans un état grave, mais les jours de la septuagénaire ne sont pas en danger. Au lendemain du drame, un scenario se dessine.

C. C. Publié le 23/07/2022 à 14:05, mis à jour le 25/07/2022 à 09:25
Le train des Pignes (ici à Nice). Photo R. M.

Saint-Martin-du-Var - Plan-du-Var. Soit 4 à 5 kilomètres. C’est la distance qu’une femme âgée de 76 ans a parcouru vendredi après-midi, traînée par le train des Pignes, le bras coincé dans la porte. Elle a été grièvement blessée. Mais elle apparaît comme une "miraculée".

Le terme est employé par le capitaine Bruno Martin, officier de permanence pour le groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes. Il précise les circonstances de cet accident spectaculaire.

Selon les éléments recueillis par les gendarmes, cette passagère aurait embarqué à Nice à bord du train des Pignes. Elle a voulu descendre à Saint-Martin-du-Var. Mais son chariot de course se trouvait encore à bord. La porte se serait refermée sur son avant-bras au moment où elle voulait le récupérer.

Plaquée à la porte

La malheureuse a ainsi été traînée sur plusieurs kilomètres, à une vitesse pouvant atteindre 70km/h. Elle serait restée plaquée contre la porte de la rame durant l’essentiel du trajet, sans que ses jambes ne raclent le sol. Elle a en revanche percuté "des éléments sur la voie ferrée", indique le capitaine Martin.

 

Ses appels au secours sont restés sans réponse. Il semblerait que personne ne se trouvait à bord de la rame au moment du drame. La septuagénaire n’a été repérée qu’à l’approche de la gare suivante, celle de Plan-du-Var, sur la commune de Levens.

La victime est restée consciente, et son pronostic vital n’a pas été engagé. Mais elle a été hospitalisée, souffrant de graves blessures aux jambes. Elle présenterait notamment une fracture ouverte, due aux chocs subis lors de ces kilomètres de terreur.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.