“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Tourisme d'affaires à Monaco: l’avenir du Grimaldi Forum passe par l’extension en mer

Mis à jour le 18/02/2015 à 08:16 Publié le 18/02/2015 à 08:11
Sylvie Biancheri, photographiée hier sous la verrière emblématique du bâtiment, dirige le Grimaldi Forum depuis 2002.

Sylvie Biancheri, photographiée hier sous la verrière emblématique du bâtiment, dirige le Grimaldi Forum depuis 2002. Michael Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Tourisme d'affaires à Monaco: l’avenir du Grimaldi Forum passe par l’extension en mer

Forte d’un beau résultat en matière de tourisme d’affaires, la directrice générale Sylvie Biancheri entend ouvrir aujourd’hui son établissement à des projets culturels internationaux

Forte d’un beau résultat en matière de tourisme d’affaires, la directrice générale Sylvie Biancheri entend ouvrir aujourd’hui son établissement à des projets culturels internationaux

En 2014, le Grimaldi Forum a engrangé un chiffre d'affaires de 14,7 millions d'euros pour l'organisation de congrès. Un bon cru?

Effectivement, nous sommes pratiquement au même niveau que l'année précédente (15 millions d'euros) qui établissait un record depuis huit ans. Avec ce résultat pour 2014, nous sommes très satisfaits. On tient notre ligne vers le haut. Mais la situation reste fragile. Le contexte mondial demeure perturbée. Et les difficultés persistent pour les entreprises qui organisent des événements.

Ces résultats sont-ils dus en partie à vos clients fidèles qui reviennent chaque année?

En partie oui, même si ces fidèles ne représentent que 35% de notre portefeuille annuel. Il est donc important de signer, chaque année, de grosses opérations.

Dans ce domaine, y a-t-il beaucoup de projets de dernière minute?

C'est un phénomène que nous observons depuis quelques années maintenant. Ce qui amène moins de tranquillité. Des opérations s'annulent. D'autres se confirment au dernier moment. C'est tout le talent de notre service commercial et des partenaires de la destination Monaco de trouver les bonnes dates et de gérer les calendriers.

Fin 2014, l'accueil du congrès Interpol et du CIO a-t-il joué sur l'image de marque du Grimaldi Forum?

C'est difficile à quantifier car ces manifestations ont eu lieu récemment. Mais accueillir ces événements de référence a forcément un impact sur notre établissement. Les gens qui y assistent constituent une population qui voyage. Et qui parle probablement de nous en rentrant chez eux.

Une manière de faire face à la concurrence qui existe à l'échelle internationale?

La concurrence est multiple. Cannes, par exemple, est une destination qui a des points communs avec Monaco. Aujourd'hui, on parle beaucoup d'Istanbul qui s'est doté d'un gigantesque centre de congrès. La concurrence existe aussi avec l'Espagne ou la Croatie, sur des destinations faciles d'accès avec des prix de chambres d'hôtel qui peuvent être assez bas. Un point sur lequel nous ne pouvons pas être compétitifs.

L'avenir du tourisme d'affaires en Principauté passe par l'agrandissement attendu du Grimaldi Forum sur l'extension en mer?

Je suis heureuse qu'on nous offre cette possibilité d'agrandissement, essentielle effectivement pour l'avenir du tourisme d'affaires en Principauté. Et qui sera un souffle énorme. L'objectif est d'obtenir dans cette extension 5.000 à 6.000 m2 supplémentaires de surfaces d'exposition qui s'ajouteront aux 8.000 m2 déjà existants.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.