“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Serge Telle nouveau chef du gouvernement princier

Mis à jour le 05/01/2016 à 05:07 Publié le 05/01/2016 à 05:07
Serge Telle prendra ses fonctions le 1er février 2016.

Serge Telle prendra ses fonctions le 1er février 2016. archives Nice-Matin

Serge Telle nouveau chef du gouvernement princier

Le prince Albert II a nommé, hier, Serge Telle au poste de ministre d'État.

Le prince Albert II a nommé, hier, Serge Telle au poste de ministre d'État. Il succédera à Michel Roger, victime d'un accident vasculaire cérébral le 14 décembre dernier.

Ancien consul général en 2002 et ambassadeur de France à Monaco en 2006, Serge Telle prendra ses fonctions le 1er février 2016. D'ici là, l'intérim continuera d'être assuré par Gilles Tonelli.

C'est donc un haut fonctionnaire et diplomate français qui succède à Michel Roger, lequel avait été nommé à cette fonction le 29 mars 2010. Pour autant, Serge Telle, 60 ans, ne débarque pas en terre inconnue. En octobre 2002, il devient consul général puis, à partir du 1er janvier 2006, ambassadeur de France à Monaco. Ce sera d'ailleurs le premier à occuper cette fonction, le consulat de France à Monaco ayant été élevé au rang d'ambassade à la suite de la signature du nouveau Traité franco-monégasque, le 24 octobre 2002.

« Il a joué un rôle important lors des négociations de ce Traité, assure un proche de Serge Telle. Il a compris que la Principauté pouvait "s'autonomiser" de la France, qu'il fallait passer d'une relation de soumission à un véritable partenariat. »

Ces cinq années monégasques auront ainsi marqué le haut fonctionnaire qui a fait toute sa carrière dans la diplomatie. Son entourage assure que Serge Telle « est très attaché à la Principauté ». Il partage d'ailleurs des préoccupations communes avec le souverain, notamment dans les domaines humanitaire et environnemental. En début de carrière, en effet, il a été chargé des dossiers relatifs aux droits de l'Homme et aux questions humanitaires aux Nations unies, avant de devenir conseiller diplomatique de Bernard Kouchner. Serge Telle a également été conseiller diplomatique au cabinet du Premier ministre Lionel Jospin, de 1997 à 2002. Il est plutôt marqué à gauche sur l'échiquier politique français. « Mais attention, prévient l'un de ses amis, ce n'est pas un dangereux Bolchevik. Il est de centre gauche surtout en raison de ses préoccupations humanitaires et sociales. »

« En bon Breton, souligne un proche, il est aussi très sensible à la protection de l'environnement marin. » Comme le prince Albert II. Le souverain et son futur ministre d'État ont visiblement des atomes crochus. Certains, en Principauté, avancent même que le prince pensait à Serge Telle depuis un certain temps. C'est chose faite.

Outre son attachement à la Principauté et des préoccupations communes avec le souverain, Serge Telle connaît bien la boutique monégasque, ses acteurs, ses dossiers. L'adaptation devrait donc être rapide. Tout semble indiquer qu'il a le profil type pour occuper la fonction de ministre d'État.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct