“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

SBM: un nouveau Monte-Carlo se dessine

Mis à jour le 12/04/2013 à 09:30 Publié le 11/04/2013 à 16:05
Hier matin au Yacht-Club, invité du Monaco Press Club, Jean-Luc Biamonti a donné les grandes lignes des dossiers qui dessinent l’avenir de la société.

Hier matin au Yacht-Club, invité du Monaco Press Club, Jean-Luc Biamonti a donné les grandes lignes des dossiers qui dessinent l’avenir de la société. Eric Dulière

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

SBM: un nouveau Monte-Carlo se dessine

Six cents millions d’investissements pour restructurer le patrimoine foncier de la place du Casino et recruter des professionnels « stars » pour les Jeux : voici les deux énormes dossiers auxquels s’attèle Jean-Luc Biamonti.

Six cents millions d’investissements pour restructurer le patrimoine foncier de la place du Casino et recruter des professionnels « stars » pour les Jeux : voici les deux énormes dossiers auxquels s’attèle Jean-Luc Biamonti.

Reçu ce matin au Yacht-Club par le Monaco Press club, le président-délégué de la Société des bains de mer entend séduire une clientèle lointaine pour qu’elle vienne dépenser à Monte-Carlo : « C’est la priorité des deux prochaines années. » Trois zones géographiques sont ciblées : le Moyen-Orient, la Turquie et pays de l’Est. La SBM est « à la recherche d’un directeur des jeux d’envergure internationale et de chasseurs capables de trouver des joueurs de très haut niveau » Des pourparlers sont en court.

La SBM envisage également de rénover l’Hôtel de Paris et de reconstruire des résidences hôtelières et commerces de luxe en lieu et place de l’actuel Sporting d’Hiver. Jean-Luc Biamonti est persuadé du bon investissement que représentent à terme ces vastes projets immobiliers. « Le Sporting d’hiver reconstruit vaudra 1,5 milliard. Ce serait dommage de ne pas financer 600 millions d’euros. »

 


Le reportage complet sur iPad ou sur le Journal en ligne


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.