“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Sarkozy et Ciotti : hommage aux victimes de Côte d'Ivoire

Mis à jour le 19/03/2016 à 05:14 Publié le 19/03/2016 à 05:14
Nicolas Sarkozy et Éric Ciotti se recueillant, hier matin, sur les lieux de l'attentat où dix-neuf  personnes, dont deux Azuréens, ont perdu la vie.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Sarkozy et Ciotti : hommage aux victimes de Côte d'Ivoire

Les présidents des Républicains et du conseil départemental des Alpes-Maritimes se sont rendus hier à Grand-Bassam où dix-neuf personnes, dont deux Azuréens, ont été victimes d'un attentat

Beaucoup d'émotion hier à Grand-Bassam. La douleur, la colère, l'incompréhension sont encore vives, près d'une semaine après les attentats sanglants de dimanche dernier.

Le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, et le président du conseil départemental des Alpes-Maritimes, le député Éric Ciotti, se sont recueillis sur cette plage de Côte d'Ivoire où dix-neuf personnes ont été tuées. Dont deux Azuréens (lire nos éditions précédentes). L'hôtel L'Étoile du Sud, La Taverne, La Nouvelle Paillote : autant d'établissements où des innocents ont été assassinés à la kalachnikov.

« Forte émotion »

Éric Ciotti a pu rencontrer le propriétaire de La Nouvelle Paillote, un Français qui avait noué une relation d'amitié avec l'un des deux azuréens tués, Jean-Pierre Arnaud (1). « L'émotion était très forte pour nous tous », a témoigné hier Éric Ciotti, joint par téléphone.

Le président des Républicains a déposé une gerbe en mémoire des dix-neuf victimes. Ce voyage de Nicolas Sarkozy était prévu de longue date. Compte tenu de l'actualité dramatique, il a souhaité y associer Éric Ciotti, fin connaisseur des réseaux djihadistes. Il préside d'ailleurs une commission d'enquête parlementaire sur ce sujet. « Nicolas Sarkozy et moi-même avons rencontré le président Ouattara», relate Éric Ciotti.

Des zones d'ombre persistent

« Nous avons évoqué les conditions de sécurité, l'avancée de l'enquête, notamment avec le ministre de l'Intérieur ivoirien. » Des zones d'ombre persistent sur le nombre exact de terroristes.

Éric Ciotti se dit rassuré de la manière dont les autorités ivoiriennes gèrent l'événement. « C'est un pays démocratique où les communautés religieuses cohabitent en totale harmonie, c'est cela que les terroristes ont voulu attaquer », note Éric Ciotti. Hier matin, Nicolas Sarkozy s'est exprimé devant un millier d'étudiants de l'université Houphouët-Boigny.

Les deux hommes politiques seront de retour ce matin en France.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.