Saint-Laurent : un impressionnant incendie fait cinq blessés légers

Vers 17 h 30 hier, le standard du 18 a saturé lorsqu'un incendie s'est déclaré au cœur du quartier du Point-du-Jour à Saint-Laurent-du-Var.

Article réservé aux abonnés
Thomas MICHEL Publié le 18/02/2016 à 05:12, mis à jour le 18/02/2016 à 05:12
Les flammes se sont élevées au-dessus de la toiture avant qu'une bonbonne de gaz n'explose dans un appartement du quatrième étage.
Les flammes se sont élevées au-dessus de la toiture avant qu'une bonbonne de gaz n'explose dans un appartement du quatrième étage. reporter mobile Linda et Eric Ottino

Vers 17 h 30 hier, le standard du 18 a saturé lorsqu'un incendie s'est déclaré au cœur du quartier du Point-du-Jour à Saint-Laurent-du-Var. Vétuste, quasiment inhabitée et vouée à la démolition, la Tour 4 s'est enflammée au niveau du quatrième étage pour des raisons qui restent à déterminer. Bien qu'impressionnant, le feu a été circonscrit en 45 minutes par les soixante sapeurs pompiers dépêchés de Saint-Laurent, Cagnes et Nice Saint-Isidore, et ne s'est pas propagé à d'autres habitations.

Prévenus à leur arrivée de l'éventuelle présence de bonbonnes de gaz dans les étages, les pompiers ont investi la tour pour s'assurer que ses résidents avaient quitté les lieux. En arrivant sur le palier du quatrième étage, une énorme déflagration due à une bonbonne de gaz - qui a résonné jusqu'à la rive gauche du Var -, a été suivie d'un souffle qui a projeté des dizaines de débris, dont un frigo, au pied des immeubles.

Le souffle et les projectiles ont fait cinq blessés légers (malaises, entorse, tympan et coupures), dont le maire de Saint-Laurent, Joseph Segura, légèrement touché à l'œil droit.

 

Pas de relogement

Sous le choc au pied de l'immeuble, les trois locataires du quatrième étage et le couple du troisième étage se sont vus proposer un relogement d'urgence mais ont préféré trouver refuge dans leur famille. Les sept colocataires du cinquième et dernier étage ont, eux, regagné leur logement dans la soirée.

Le balcon, la cuisine et une partie du salon du 4e étage, ont été entièrement calcinés. Rapidement sur place, le sous-préfet Sébastien Humbert a rappelé qu'une réunion « est prévue bientôt » entre élus locaux, préfecture et Côte d'Azur Habitat « au sujet de la démolition de la Tour 4 ».

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.