“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Ron Perlman à Monaco: "J'ai craché sur 007!"

Mis à jour le 17/06/2015 à 08:52 Publié le 17/06/2015 à 08:48
Son appel pour un troisième volet de Hellboy retwitté 20 000 fois en une semaine : « Les réseaux sociaux peuvent changer le cours des choses.» .
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Ron Perlman à Monaco: "J'ai craché sur 007!"

Président du jury des « mini-séries » au Festival TVde Monte-Carlo, l’acteur américain se souvient de Salvatore, dans Le Nom de la Rose

Président du jury des "mini-séries" au Festival TVde Monte-Carlo, l’acteur américain se souvient de Salvatore, dans Le Nom de la Rose

Quoi, sa gueule? Néanderthalien dans La Guerre du feu, bossu dans Le Nom de la rose, démon rubicond dans Hellboy, Ron Perlman joue avec un physique qu'il lui a fallu apprivoiser, mais dont il fait une force.

Le comédien, vu en biker sur M6 dans Sons of Anarchy, vient de mettre la dernière main (de pierre) à la série "en ligne" Hand of God, à la rentrée sur Amazon.

Votre appel pour un 3e volet de Hellboy a été retwitté 20.000 fois. Optimiste?

Je ne me suis jamais autant intéressé auparavant à ce genre de "franchise" [Hellboyest un dérivé des comics de l'Américain Mike Mignola, ndlr]. Mais il me paraît important de boucler cette trilogie car des questions sont restées en suspens, auxquelles je crois nécessaire de répondre. Notamment sur l'avenir de ce démon, créé pour détruire le genre humain mais qui, finalement, peut être utilisé à des fins beaucoup plus pacifiques. Réussira-t-on à infléchir son destin ? Basculera-t-il du côté du bien ou du mal ? L'univers a été posé dans les deux premiers volets, il faut maintenant aller jusqu'au bout de l'histoire. C'est un contrat moral qui nous lie aux fans. Même si je ne suis pas particulièrement excité à l'idée de passer, chaque matin, cinq heures au maquillage !

Les réseaux sociaux pèseront-ils sur la décision ?

En twittant la semaine dernière, je n'imaginais pas que la réponse serait aussi énorme. Je ne suis actif sur les réseaux sociaux que depuis deux ans, et je mesure leur force aujourd'hui. Ils peuvent changer le cours des choses. Je ne suis pas en train de dire que ce sera le cas pour Hellboy III, mais si le public se mobilise massivement, alors oui, je suis convaincu que ça marchera.

Après Sons of Anarchy, Hand of God. Qu'est-ce qui vous a plu dans cette nouvelle série ?

L'écriture, diablement bonne. Et mon personnage, le plus consistant et complexe qu'on m'ait jamais proposé dans une série. Il a autant de privilèges, d'argent et de pouvoir qu'un roi shakespearien. Mais ce juge réalise qu'il ne contrôle plus rien au moment où, sur le point de perdre son fils, il semble perdre aussi la raison.

Quel souvenir gardez-vous de Salvatore dans Le Nom de la rose ?

J'ai une adoration pour mon ami Jean-Jacques Annaud. Dans Le Nom de la rose, il m'a tout simplement donné le plus beau rôle dont je pouvais rêver. Faire partie de ce projet, autour du livre tellement magnifique d'Umberto Eco, c'était fantastique. Fantastique aussi, de pouvoir cracher dans l'œil de Sean Connery. Vous vous rendez compte ? 007 !

Pas d'autre projet avec Annaud ou Jeunet ?

Je discute avec Jean-Pierre Jeunet. Quant à Jean-Jacques, il m'avait fait part d'un projet l'an passé mais j'étais déjà engagé. Il sait combien j'aimerais refaire quelque chose avec lui.

Pourquoi avez-vous accepté de venir présider un jury ?

Je croyais que cette activité me laisserait suffisamment de temps pour peaufiner mon bronzage. Au lieu de cela, je me retrouve dans ce p… de salon avec vous ! [rires]

Qu'attendez-vous des séries que vous allez découvrir ?

Je n'ai aucun a priori. C'est comme l'amour, ça vient sans préméditation. Mais choisir cinq séries parmi des centaines, c'est quand même une sacrée responsabilité..

Le billet de Philippe Bouvard - 29592282.jpg
Le billet de Philippe Bouvard - 29592291.jpg

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.