“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Robertshaw: des négociations "stériles" pour les salariés

Mis à jour le 20/02/2015 à 08:04 Publié le 20/02/2015 à 08:02
Les salariés ont achevé hier 24 heures de grève.

Les salariés ont achevé hier 24 heures de grève. Michaël Alési

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Robertshaw: des négociations "stériles" pour les salariés

Point mort. Des négociations «stériles» dixit Marie-France Marzoughi, déléguée syndicale.

Point mort. Des négociations «stériles» dixit Marie-France Marzoughi, déléguée syndicale.

Depuis l'annonce le 15 janvier dernier de la fermeture de leur usine, les salariés de Robertshaw se mobilisent pour obtenir des indemnités à leur avantage.

Ce mercredi, ils clôturaient leur troisième mouvement de grève depuis qu'ils ont appris la fermeture de leur entreprise. L'usine de Fontvieille doit cesser ses activités à la fin de l'année. Promettant le licenciement à 84 salariés. Et les négociations sur les conditions de départ semblent âpres entre salariés et direction.

>>RELIRE.

«Ils ne veulent rien entendre. L'enveloppe qu'ils ont prévue pour payer nos indemnités est misérable. On nous laisse que des miettes» se révolte Marie-France Marzoughi.

Les salariés dénoncent notamment le fait que la direction avance que le site monégasque est déficitaire. Après avoir bruyamment défilé dans les rues de Fontvieille hier midi, ils comptent continuer à se faire entendre.

>>RELIRE.

« Il y a des employés qui ont 35 ans d'ancienneté dans l'entreprise, des couples aussi. Nous resterons mobilisés pour qu'aucune personne ne soit lésée ». Affaire à suivre.

>>RELIRE. A Monaco, les plans sociaux existent aussi


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.