“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

RETRO. Depuis 1873, la Principauté s'expose à l'exposition universelle

Mis à jour le 24/08/2015 à 09:16 Publié le 24/08/2015 à 07:54
Dès 1873, Monaco n'a jamais démérité à l'exposition universelle qui se déroule à travers le monde

Dès 1873, Monaco n'a jamais démérité à l'exposition universelle qui se déroule à travers le monde (Photos N-M et DR)

RETRO. Depuis 1873, la Principauté s'expose à l'exposition universelle

Si l'exposition universelle est née à Londres en 1851, la Principauté ne participera à cet événement qu'en 1873 à Vienne. Seront alors exposés des produits issus du terroir monégasque et de l'artisanat local fabriqué à Monaco

Si l'exposition universelle est née à Londres en 1851, la Principauté ne participera à cet événement qu'en 1873 à Vienne. Seront alors exposés des produits issus du terroir monégasque et de l'artisanat local fabriqué à Monaco

Le 9 juin dernier le Pavillon Monégasque a accueilli le Prince Albert II pour la "Journée de Monaco" à l'Exposition universelle de Milan qui se tient jusqu'au 31 octobre autour du thème "Nourrir la planète, énergie pour la vie".


La Fanfare des Carabiniers et le Cantin d’a Roca devant le Pavillon de Monaco Milan 2015 (Photo Nice-Matin)

La première exposition universelle a eu lieu en 1851, à Londres, en pleine époque victorienne sur le thème de l'industrie. Depuis, le rôle d'une Exposition universelle n'est pas tant de présenter les principales nouveautés technologiques mais plutôt d'interpréter les défis collectifs que l'humanité est amenée à relever.

C'est en 1873, à Vienne, que l'on note la première participation de la Principauté à une Exposition universelle, "suprême consécration pour ce petit État qui, sous l'impulsion d'un prince visionnaire Charles III et d'un homme d'affaires exceptionnel et avisé François Blanc, est passé en quelques années d'une situation économique archaïque et précaire à une prospérité prometteuse…"*


Pavillon de Monaco à l’Expo Universelle de 1873, à Vienne.

La Principauté, qui veut figurer dignement à sa première exposition, confie le projet à l'épouse de François Blanc, Madame Marie Blanc, et au Comte Bertora nommé commissaire général de l'exposition.

Dans le pavillon de style renaissance italienne seront présentés des produits issus du terroir monégasque et de l'artisanat local fabriqués par la Société Industrielle et Artistique de Monaco créée en 1871 par Madame Blanc, elle-même.

C'est grâce au vif succès remporté par les poteries exposées dans le pavillon monégasque qu'on doit, au début de 1874, la création de la "Poterie artistique de Monaco".

Depuis cette date, Monaco s'attache à être présent au sein de ces manifestations, aussi souvent que possible, pour y mettre en valeur ses institutions, ses spécificités, son savoir faire et la qualité de son accueil.

Les questions environnementales, auxquelles le Prince Albert II attache une importance majeure, sont aussi un axe fort de la participation monégasque à ces manifestations, suivant ainsi l'exemple de son arrière-grand-père le prince Albert Ier, qui s'est longtemps impliqué dans l'organisation des expositions universelles, notamment celle de 1889 à Paris, où il obtint même des récompenses pour ses travaux scientifiques et océanographiques.


Pavillon de Monaco en 1878, à Paris.

Le Pavillon de la Principauté de Monaco à l'Exposition universelle de Milan 2015, composé de 19 containers, a été conçu autour des thèmes de la solidarité et du partage, de la coopération et de la protection de l'environnement de l'écologie et du recyclage créatif.

En effet, à l'issue de l'Exposition universelle fin 2015, le Pavillon sera démonté et envoyé au Burkina Faso pour y créer un centre de formation polyvalent.

 


Le groupe des Traditions au Pavillon de Monaco à l’Exposition Universelle de Paris de 1937.    (Photos DR)

*La Grenouille et le Citron de Charles Martini de Chateauneuf et Michelle Rubino.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct