“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Rénovation de l'Hôtel de Paris à Monaco: les salariés inquiets pour les emplois

Mis à jour le 27/09/2013 à 09:12 Publié le 27/09/2013 à 09:00
Le moral de 87 salariés de l’Hôtel de Paris est plombé par le plan de restructuration de la SBM. Mais des solutions devraient être trouvées avec la direction pour éviter les licenciements.

Le moral de 87 salariés de l’Hôtel de Paris est plombé par le plan de restructuration de la SBM. Mais des solutions devraient être trouvées avec la direction pour éviter les licenciements. J.D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Rénovation de l'Hôtel de Paris à Monaco: les salariés inquiets pour les emplois

En marge de la démolition du Sporting d'hiver, le plan de la Société des bains de mer prévoit la restructuration de l'Hôtel de Paris situé sur la place du Casino. Soit quatre ans de travaux dont trois mois de fermeture complète.

En marge de la démolition du Sporting d'hiver, le plan de la Société des bains de mer prévoit la restructuration de l'Hôtel de Paris situé sur la place du Casino. Soit quatre ans de travaux dont trois mois de fermeture complète. 

"Nous sommes mobilisés et très préoccupés pour les emplois", affirme Olivier Cardot. Mais le secrétaire général adjoint de l'Union des syndicats de Monaco note que les négociations sont en cours.

"Aujourd'hui, nous sommes à la sixième version du plan présenté par la direction en juin dernier. Preuve que les discussions avancent."

L'objectif des syndicats, dont le syndicat de l'hôtellerie, cafés et restaurants est clair : "zéro licenciement".

Une volonté que la direction dit vouloir partager en proposant des départs anticipés à la retraite, des détachement, des départs volontaires et autres arrangements entre elle et les 87 salariés concernés. 

 


Le reportage complet sur iPad ou sur le Journal en ligne

Derrière la façade, une immense cour-jardin va être créée au cœur de l'établissement.
Derrière la façade, une immense cour-jardin va être créée au cœur de l'établissement. Olivier Ogeron

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.