“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Règlement de compte : le tireur est toujours en fuite

Mis à jour le 31/05/2018 à 05:06 Publié le 31/05/2018 à 05:05
Avant-hier soir, un Mentonnais âgé de 33 ans a été abattu au pied de l'immeuble de ses parents. 	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Règlement de compte : le tireur est toujours en fuite

Avant-hier soir, un homme a été tué par balle en face de l'hôpital La Palmosa. Le tireur est activement recherché. L'affaire serait liée à une récente grosse saisie de drogue sur Menton

La police et la justice sont formelles : c'est un règlement de comptes entre deux groupes rivaux de trafic de stupéfiants de Menton qui a mal tourné. Avant-hier soir, un Mentonnais - âgé de 33 ans et résidant à Nice - a été sauvagement abattu en pleine rue. Le drame s'est déroulé au pied de l'immeuble des parents de la victime, sur l'impasse de la Maison Russe en face de l'hôpital La Palmosa.

Vers 20h30, deux hommes se sont approchés de lui. L'un d'entre eux a tiré une fois dans sa direction en visant la poitrine et l'a abattu. Son complice a été blessé à la jambe par la balle qui a traversé la victime. Il a été soigné à l'hôpital La Palmosa et placé sous surveillance. Le tireur, lui, s'est échappé en voiture. Hier soir, il était toujours activement recherché par la police judiciaire de Nice, en charge de l'enquête.

Le drame s'est déroulé sur fond de trafic de drogue. « Les protagonistes sont tous impliqués dans des trafics de stupéfiants à Menton », confirme Jean-Michel Prêtre, procureur de la République de Nice.

D'après les enquêteurs, le drame serait lié à une récente affaire de drogue et de séquestration. Fin mars, un Roquebrunois de 28 ans s'est présenté aux urgences de l'hôpital La Palmosa en déclarant avoir été séquestré et violenté pendant 48 heures.

La raison ? Il n'aurait pas payé à temps ses dettes à son dealer, lequel se serait vengé. Le mis en cause est alors interpellé le soir même. À l'issue de deux perquisitions, les enquêteurs de la brigade de sûreté urbaine de Menton ont mis la main sur plusieurs kilos de cocaïne, une trentaine de kilos de cannabis, plusieurs dizaines de milliers d'euros en cash ainsi qu'une arme automatique avec des munitions à blanc.

C'est cette importante saisie qui aurait pu déstabiliser les deux groupes rivaux de trafic de stupéfiants sur Menton.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.